Musique Après la musique et la mode, il se lance dans la déco et même dans le cinéma.

Imprévisible Stromae. Le maestro est décidément toujours là où on ne l’attend pas et c’est très bien ainsi. Comme lorsqu’il monte sur scène pour chanter avec Orelsan lors du concert de ce dernier à Forest National vendredi soir.

Mais s’il y a bien un domaine où on ne l’attendait pas, c’est celui de la décoration. À savoir du linge de maison, des coussins, de la vaisselle et même des bougies. En compagnie de son épouse Coralie Barbier et du directeur artistique Luc Junior Tam, il présentera tout ça, de même que sa collection de vêtements Capsule n°5 du 7 avril au 13 mai, dans le célèbre magasin Le Bon Marché, à Paris. Une exposition est également programmée qui permettra aux visiteurs de découvrir les secrets de fabrication de son label Mosaert.

Surprise également dans un entretien accordé à Parismatch.be, Stromae ne cache pas ses envies de cinéma, de cinéma d’animation pour être précis. "À force de faire des clips, on s’est tourné vers l’animation et, de fait, on s’est dit ‘pourquoi pas un jour faire un long-métrage ?’ De fait, on a visité quelques studios." Dreamworks, Illumination et Pixar, excusez du peu !

Et la musique ? "Stromae, c’est pas fini", confie Paul Van Haver à Parismatch.be. Le maestro chantera sur un titre diffusé au Bon Marché. Mieux, "il y a des morceaux qui me reviennent, je compose…", dit-il. Autant vous dire qu’on est impatient !