Musique

On la savait malade mais on n’imaginait pas à quel point. Dans une autobiographie à paraître le 16 octobre, Tina Turner, 78 ans, révèle souffrir d’un cancer des intestins diagnostiqué en 2016.

Pour éviter les effets secondaires des traitements habituels, elle s’est tournée vers les médecines alternatives. Mal lui en a pris car ça lui a coûté la perte d’un rein. Elle doit la vie à son mari, Erwin Bach, qui, donneur compatible, lui a donné un de ses reins. Une belle preuve d’amour s’il en est.