Musique Rest est le premier single d’un album à paraître le 17 novembre.

Elle rêvait de Lars Von Trier, avec lequel elle a tourné plusieurs films, il l’a finalement convaincue de s’y coller elle-même, à la réalisation de son clip. Grand bien lui a pris : les images de Rest, premier single de l’album à venir de Charlotte Gainsbourg, sont pleines de poésie, de surréalisme et plonge dans un univers qui est complètement le sien. Von Trier, dit-elle, lui a donné l’impulsion dont elle avait besoin. "Il me restait à exposer ma personnalité avec les images d’archives que je choisissais ou les nouvelles images que je tournais. En essayant de créer un langage répétitif à travers cette boucle sonore", commente-t-elle. "Grâce à cette première réalisation, j’ai pu prendre possession de ma propre image". Pêle-mêle, on y croise un petit garçon qui semble supplier que l’on ne l’abandonne pas, un cochon en laisse, un couple de vieilles filles qui dansent joue contre joue; un petit garçon s’envole accroché à des ballons multicolores et des hommes sautent nus dans une piscine…

De quoi habiller, donc, le premier single d’un album très attendu, composé de chansons tantôt en français, tantôt en anglais, et signée Philippe Katherine ou Frank Ocean, star du R&B américain. Même l’ex-Beatle Paul McCartney lui a offert une chanson, Songbird in a Cage.

Coécrit par Guy-Manuel de Homem-Christo (l’une des moitiés de Daft Punk), Rest annonce donc un album prévu pour le 17 novembre, et qui sera le premier depuis IRM, sorti en 2009.

Cette fois encore, la fille de Serge Gainsbourg et Jane Birkin a su bien s’entourer puisqu’après Beck, c’est le producteur français de musique électronique SebastiAn qui l’a réalisé.