Musique

Au diable les DJ’s actuels, God Save Freed from Desire! Le tube planétaire de Gala -qui sera notre invitée dans le Push Café sur DH Radio lundi matin- a fait fureur et déchainé les passions, hier soir, dans l’antre bétonnée de Tour & Taxis. Un set surchauffé d’un quart d’heure pour une téléportation dans le temps avec la chanteuse pop -toute de combinaison noire et moulante vêtue- de Come into my life, Let a Boy Cry ou son nouveau single Taste of Me.

Devenu le rendez-vous incontournable des fans de boys band (2Be3 en tête) et autres Allan Théo (présent en guest star il y a deux ans), la God Save The 90’s -une simple boum organisée par des Bruxellois sortis de l’Ihecs au départ (2009)- a une nouvelle fois battu son plein: sold out (5000 places en 10 jours) en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire. Des aficionados fanas (ou nostalgiques, c’est selon) de l’ère walkman, des salopettes à la Mario Bros et autres albums Panini. La génération Nintendo se rassemble -plusieurs fois par an maintenant- pour revivre sa jeunesse et retomber, le temps d’une soirée, dans leur adolescence en redansant le Mia, Mambo n°5 ou encore la Macarena. Suffit de voir à quel point les Spice Girls, Backstreet Boys, Aqua, Manau, Haddaway ou Nirvana titillent encore les oreilles et les booty de tous ces jeunes âgés entre 20 et 30 ans. Ou quand le générique des séries cultes comme Friends, Dawson, Le Prince de Bel Air, Beverly Hills ou Alerte à Malibu (mention spéciale à David Charvet lorsqu'il apparait sur grand écran) rendent encore les midinettes d’hier complètement hystériques. Lesquelles rivalisent d’idées saugrenues en déguisements, plus nineties les uns que les autres. Du tee-shirt waikiki aux baskets à scratch en passant par le bon vieux short en jeans floché ou les casquettes à la Benny B. Des look has been mais toujours aussi fashion pour envahir et électriser un double dancefloor coloré. On y a même croisé un château gonflable -où ces bambins en bandanas y jumpaient comme des gamins- et un espace de jeux en mode Game Boy Zone. Les années 90, comme si vous y étiez.

Bref, bienvenue dans le monde -caleçon à fleur, veste en jeans et pin’s à gogo- que les moins de 20 ans ne peuvent connaitre. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que les clubbers d’hier n’ont certainement pas fini de faire parler d’eux avec cette teuf des smileys qui (re)donnent le sourire à toute une génération, fluo des 90's.


En savoir plus: 

Prochain rendez-vous le 21 juin à Liège. Avec pour seul et même objectif à chaque fois: une boum fluo géante afin de faire la fête jusqu'au bout de la nuit. 

Infos: http://www.godsavethe90s.be