Musique En matière musicale, les prises de bec peuvent être légion dans la voiture entre le père qui écoute les Stones et le fils qui est fan de Romeo Elvis.

Seth Stephens-Davidowitz, journaliste et économiste américain vient de publier un papier après une brouille avec son petit frère autour du titre "Born to Run" de Bruce Springsteen.


"Je commençais à être frustré par le temps que nous passions à parler de musique. J'ai donc décidé de faire quelque chose à ce sujet et la seule chose que je pouvais faire c'était analyser les données", témoigne Seth Stephens-Davidowitz dans l'article . "Je ne pouvais pas penser à un moyen d'utiliser des données pour prouver à quel point "Born to Run" est génial. Mais je pensais que les données pourraient me donner une idée claire sur la raison pour laquelle mon frère et moi ne semblons jamais être d'accord sur la musique. En particulier, je voulais voir dans quelle mesure l'année où nous sommes nés influence la musique que nous écoutons."

Seth Stephens-Davidowitz a donc contacté Spotify pour demander les données d'écoute des utilisateurs en fonction de leur âge et de leur sexe. "Même s'il existe un canon reconnu de musique rock, il existe de grandes différences selon l'année de naissance concernant la popularité d'une chanson."

Le journaliste a donc analysé les plus gros succès musicaux sortis entre 1960 et 2000 en fonction de l’âge de leur plus grands fans aujourd'hui et l'année de leur sortie. Les résultats sont les suivants : un homme écoute les chansons qu'il aimait lorsqu'il avait environ 14 ans. Pour les femmes, c'est 13 ans.

Seth Stephens-Davidowitz prend l'exemple de la chanson "Creep" de Radiohead qui est par exemple la 164ème chanson la plus populaire parmi les hommes qui ont aujourd'hui 38 ans. Elle n'est même pas dans le top 300 pour les utilisateurs nés 10 ans plus tôt ou plus tard.


Les hommes qui aiment le plus Radiohead avaient 14 ans quand la chanson est sortie en 1993.

Selon ses prédictions, pour la Saint-Valentin, les amoureux qui ont 30 ans écouteront "Crazy in Love" de Beyoncé, ceux de 45 ans "When It's Love" de Van Halen, ceux de 60 ans "Let's Get It On" de Marvin Gaye.