Séries Décédé dans un hôpital californien ce dimanche 19 novembre, le gourou et tueur en série américain a souvent été une source d'inspiration pour les scénaristes.

Récemment, la saison 1 de la série Mindhunter est sortie. On y parle principalement des débuts du département des sciences comportementales au FBI dans les années 70. Les premiers profilers rencontrent donc plusieurs tueurs en série et les interrogent sur leur passé et ce qui les a poussés à passer à l'acte. L'un des rêves de l'agent Holden Ford est justement de questionner le "grand" Charles Manson.


Esprits Criminels a déjà comparé à plusieurs reprises certains criminels qu'ils poursuivaient au célèbre tueur. The Following raconte de son côté l'histoire fictive de Joe Carroll, un serial killer diabolique qui dispose d'une secte entièrement dévouée à sa cause ce qui lui permet d'échapper à l'agent Ryan Hardy. En ce qui concerne la série American Horror Story, un épisode lui a été entièrement dédié. South Park en fait un personnage secondaire dans l'épisode "Merry Christmas Charlie Manson".


Comme le met en avant le Huffington Post, le célèbre réalisateur de films d'horreur Rob Zombie s'est également servi et inspiré de Charles Manson pour créer le personnage central de son premier long métrage, La maison des 1000 morts. Le prochain film de Quentin Tarantino devrait reconstituer les meurtres du commanditaire de l'assassinat de Sharon Tate (1969).


Si le tueur en série fascine tant au pays de l'Oncle Sam, c'est certainement pour l'écho médiatique que l'affaire a eu à l'époque. Aussi, l'absence de remords et de compassion affichée par Charles Manson en ont fait un criminel à part dans l'inconscient collectif des Américains. Jamais un criminel n'aura autant été décortiqué par la criminologie moderne.