Séries Tournée en Belgique, elle voit pour la première fois Marie Gillain se frotter à ce format.

Mercredi soir s’ouvrait la 19e édition du Festival de la fiction de La Rochelle. Un événement qui a mis à l’honneur Souviens-toi, mini-série dramatique réalisée par Pierre Aknine et portée par Sami Bouajila et par la Belge Marie Gillain pour qui l’exercice de la série est encore nouveau (elle jouera également dans la série Speakerine, NdlR). Une belle touche noir-jaune-rouge dans une fiction sombre qui vaut le détour.

L’histoire commence par un drame : un couple et son nouveau-né sont retrouvés assassinés dans leur maison. Personne ne sait ce qu’il s’est réellement passé à part Madeleine, leur fille de 7 ans qui, présente lors du drame, a réussi à se cacher. Chargé de l’enquête, Benoit (Sami Bouajila) ne voit qu’une seule façon de découvrir la vérité : faire parler la fillette traumatisée en la confiant à Marie Kempf (Marie Gillain), une ancienne psychiatre qui a quitté le métier après le prétendu suicide de sa propre fille…

© DR

Notre avis sur cette coproduction belge - d’ailleurs tournée en Belgique ? Un drame bien ficelé, parfois un peu long à la détente, dont certains passages étonnent. Parmi eux, l’évocation du meurtre du bébé. Qui a beaucoup touchée Marie Gillain, en tant que maman.

L’interprétation de la petite Madeleine, quant à elle, nous laisse sans voix. "Ça n’a pas été facile pour la gamine, surtout à la fin de la série où les scènes sont beaucoup plus dures, raconte le réalisateur. Elle a toutefois été suivie pendant tout le tournage par ma femme qui est docteur en psychologie."

Bref, une série qui tiendra, sans nul doute, en haleine les téléspectateurs au fil des épisodes grâce à la qualité de son casting et à son histoire qui sort des sentiers battus. À retrouver prochainement sur la RTBF.