Télévision Une scène de la suite de 13 Reasons Why fait déjà polémique.

Il aura fallu plus d’un an à Netflix pour diffuser la suite de 13 Reasons Why. Le 18 mai dernier, la deuxième saison de la série à succès a fait son apparition sur la plateforme de streaming, pour le plus grand bonheur des fans qui attendaient impatiemment de connaître le sort réservé aux camarades d’école d’Hannah Baker.

© DR

Pour rappel, l’adolescente s’était donné la mort, lors de la première saison, en laissant derrière elle des cassettes audio expliquant les raisons pour lesquelles elle en était arrivée à de tels actes…

Comme attendu , la deuxième saison s’ouvre sur le démarrage du procès opposant les parents d’Hannah Baker à l’école Liberty. Selon ces derniers, l’établissement aurait manqué à son devoir en ne tirant pas la sonnette d’alarme lorsque la jeune femme envoyait des signes qui laissaient présager une catastrophe.

Chacun à leur tour, les anciens camarades d’Hannah, ciblés par une cassette, passe à la barre. C’est alors que l’on découvre leur histoire avec l’adolescente plus en profondeur. Quels liens entretenaient-ils avec la défunte ? Pourquoi aurait-elle pu leur en vouloir ? Éliminez de votre mémoire les idées que vous aviez pu vous faire concernant ces jeunes lycéens, une nouvelle histoire commence et nous tient en haleine tout au long de cette deuxième saison.

Outre le suicide, cette suite met en relief d’autres problèmes auxquels les adolescents peuvent être confrontés. De la maltraitance familiale à la consommation de drogue en passant par les agressions sexuelles, l’homophobie ou encore les situations parentales difficiles, bien des situations sont passées en revue. Une nouvelle façon d’activer une certaine prise de conscience sur ce qui peut parfois toucher les jeunes et leur donner envie de commettre des actes irréparables.

Une fin d’une extrême violence

Les vives critiques qui pointaient du doigt la très crue et choquante scène du suicide d’Hannah, à la fin de la première saison, n’ont pas convaincu les réalisateurs d’adoucir la suite de la série.

Au contraire, comme sa prédécesseure, la deuxième saison de 13 Reasons Why se termine avec une scène d’une extrême et rare violence, celle d’un viol masculin (si vous ne voulez pas être spoilés, ne lisez pas la suite de l’article, NdlR.). De retour au lycée après avoir été écarté, Tyler se fait agresser par les athlètes de Liberty. Ces derniers lui fracassent violemment la tête contre un évier avant de la plonger dans la cuvette des toilettes. Après avoir baissé le pantalon de Tyler, les sportifs lui enfoncent un manche à balais dans l’anus, se moquant des cris de douleur de leur victime.

Face aux nombreuses réactions, le réalisateur de la série, Brian Yorkey, a justifié la présence de cette scène : " Il était important d’amener le public à prendre un peu parti pour Tyler, explique le réalisateur. Il existe un concept : l’empathie radicale. C’est l’idée qu’on peut être pleinement, totalement en empathie avec quelqu’un qui est complètement différent de vous. Aussi insupportable soit cette scène, je mets n’importe qui au défi de regarder cette scène, et de ne pas ressentir d’empathie pour Tyler. "

© DR

Bref, du début à la fin, cette deuxième saison ne nous laisse aucun répit. La fin d’un épisode nous donne une cruelle envie de voir le suivant, tant l’histoire est prenante et bien ficelée. La fin - qui a manqué de déboucher sur un remake de Bowling for Columbine - est choquante mais ouvre la voie vers une troisième saison qui n’a pas encore été confirmée par Netflix mais que l’on a hâte de découvrir.


Menacé sur les réseaux sociaux

La série dramatique est tellement prenante qu’on en oublierait que ses personnages sont fictifs. Justin Prentice, interprète de Bryce Walker, manipulateur et présumé violeur d’Hannah Baker, en subit les frais. L’acteur est, en effet, régulièrement la cible d’attaques sur les réseaux sociaux. "J ’adore amener des personnages à la vie, mais Bryce est horrible. La plupart des réactions sur les réseaux sociaux ressemblent à ‘violeur, tu es un violeur’, peu importe la photo que je publie. Je pense qu’au final, les gens veulent juste troller. Je n’y prête pas beaucoup d’attention ", explique Justin Prentice. "Sur les réseaux sociaux, les réactions sont violentes à l’égard de mon personnage. Mais j’aime ça. Cela veut dire que j’ai bien fait mon travail et que mon personnage est vraiment détestable."


Une troisième sans Hannah

"Hannah… Je t’aime et je te laisse partir. Comme vous le savez 13 Reasons Why a été mon tout premier travail et je suis tellement reconnaissante d’avoir eu l’opportunité de raconter l’histoire d’Hannah dans la saison 1 et d’avoir été rappelée pour la saison 2. Merci Netflix, les incroyables producteurs, scénaristes et le cast d’avoir rendu ces deux dernières années si spéciales. […] Cette série sera à jamais une partie spéciale de ma vie qu’Hannah y apparaisse ou non… Il y a beaucoup de choses à venir pour cette prochaine année et j’ai hâte de tout partager avec vous. " En postant ce message sur Instagram, Katherine Langford, interprète d’Hannah Baker, a annoncé, de manière indirecte, qu’elle ne ferait pas partie de la (potentielle) troisième saison de 13 Reasons Why.

Dans une interview accordée à Entertainment Weekly, l’actrice a confirmé son départ de la série qui cartonne sur Netflix. "Pour moi, nous avions déjà raconté toute l’histoire de Hannah dans la première saison, explique la jeune femme de 22 ans. D’une certaine manière, tourner cette scène de l’épisode 13 (de la saison 2, NdlR) a été le plus dur pour moi car c’est le moment où je dois la laisser partir pour de bon. Revenir cette saison a été un véritable challenge car je devais la jouer sans que ce soit vraiment elle. " La scène à laquelle Katherine Langford fait référence est celle où son fantôme hante les pensées de Clay avant de disparaître à jamais au dernier épisode. "La saison 2, c’était comme d’être au purgatoire, et à la fin pouvoir lui dire au revoir. Le moment était venu, clairement. Pour moi, c’est un cheminement que j’ai dû faire en saison 1. La saison 2, c’était au tour de Clay de le faire. Et j’étais là pour l’y aider."

La série aura-t-elle autant de succès sans son héroïne ? L’avenir nous le dira…