Télévision Les castings pour participer à N’oubliez pas les paroles ont débuté à Liège.

C’est une énorme file qui se tenait, ce mercredi, en bord de Meuse. Et, pour cause, la première vague des castings belges de N’oubliez pas les paroles ! (La Deux et France 2) aura lieu d’ici quelques minutes. Environ 150 personnes sont venues tenter leur chance pour cette session qui leur permettra peut-être d’aller rejoindre Nagui à Paris.

Des flèches N’oubliez pas les paroles ! nous mènent au sous-sol de l’établissement. Les participants sont répartis en deux groupes et priés de s’installer dans une pièce pour participer aux trois différentes étapes…

Étape n°1 : le test écrit

Deux animatrices distribuent un test comprenant plusieurs paroles de chansons aux participants. Seule ombre au tableau, ces textes comprennent des trous qu’il faut remplir avec les mots manquants. "Il y a des chansons pour tous les goûts et toutes les générations", explique l’une des responsables du casting avant de préciser que les fautes d’orthographe sont acceptées, à son plus grand désespoir. Pendant trente minutes, le silence est de mise dans la salle d’examen.

Une fois le test terminé, les participants rendent leur copie. Celles-ci sont redistribuées pour une correction collective. "Vous n’êtes pas en compétition les uns avec les autres. Il ne faut donc pas faire de mauvais tours à vos camarades de casting", lance l’une des responsables du casting.

Après une délibération de quinze minutes, les casteuses reviennent avec le nom des candidats repris pour la deuxième étape. L’annonce fait des déçus ("Je savais bien que j’allais me faire dézinguer"), et des heureux. L’une des participantes s’est même retrouvée en pleurs après avoir compris qu’elle avait été choisie pour continuer l’aventure. "Ce n’était pas facile car, à chaque fois, je me faisais avoir par un petit mot", nous avoue une candidate éliminée.

Étape n°2 : La chanson au choix

Vient ensuite une étape plus légère, celle de la chanson au choix. Chacun à leur tour, les participants devront se lever de leur siège pour interpréter un titre "dynamique et connu" devant leurs camarades. Pour donner le rythme, ces derniers pourront claquer des doigts et faire les chœurs. De Boogie-woogie à Papaoutai en passant par Champs Elysées ou encore Quand la musique est bonne, ça part dans tous les sens. Une jeune femme propose même de revisiter une chanson pour que celle-ci colle davantage à N’oubliez pas les paroles ! "Au début, j’étais un peu stressée mais après, quand j’ai commencé à chanter, j’avais l’impression d’être seule dans la salle" , raconte Damonie, jeune femme de 21 ans originaire de La Louvière.

Au terme de cette deuxième étape, les deux recruteuses délibèrent à nouveau. "Ceux qui ne sont pas choisis ne doivent pas hésiter à revenir dans six mois ! Des candidats ont passé le casting à plusieurs reprises et sont pourtant devenus maestros par la suite", explique l’une d’entre elles avant d’annoncer les résultats aux participants.

Étape n°3 : L’entretien individuel

Les participants qui sont arrivés à la troisième étape ont déjà parcouru le chemin le plus difficile. Désormais, ils seront appelés un à un pour un entretien individuel avec les casteurs. Pendant dix minutes, les participants devront se présenter devant une caméra et interpréter plusieurs chansons imposées par les responsables du casting. "C’est une étape qui nous permet de voir quels candidats pourraient se retrouver face aux caméras et face à Nagui dans l’émission. On est également attentif à leur façon de se comporter, à ce qu’ils dégagent et à leur histoire", explique l’animatrice qui ajoute toutefois que les noms des retenus de cette dernière étape ne seront communiqués que quelques jous plus tard, par mail, aux principaux intéressés.

© DR

---> Un deuxième casting sera organisé ce jeudi 22 février, à Bruxelles cette fois-ci. Plus d’infos sur inscription.noplp.tv ou au +33 1 49 17 84 20.