Télévision L’animateur est suspendu pour une semaine suite à ses propos sur les Gitans.

Fustigé de toutes parts pour ses propos tenus à l’antenne de Vivacité Charleroi sur la communauté des gens du voyage, Alain Simons va pouvoir prendre le temps de réfléchir aux conséquences de ses paroles.

La direction de la RTBF vient en effet de le suspendre d’antenne dès ce mercredi matin et ce, pour une semaine. Il sera remplacé par Steve Delaunoy. "Alain Simons a signalé ce qu’il pensait être une info service, explique Éric Gilson, directeur de Vivacité. Ses propos ne rentrent pas dans les valeurs de la RTBF et n’ont pas leur place à l’antenne. Je l’ai évidemment contacté pour en parler avec lui. Il ne s’est pas rendu compte de la portée de ses propos. Nous avons décidé de le retirer de l’antenne dès ce jeudi et pour une semaine. C’est un avertissement sévère. Une telle chose ne peut pas se reproduire. Tout manquement supplémentaire sera considéré comme faute grave et sanctionné".

Cette sanction fait suite à ses déclarations de ce mardi matin : "Attention !, avait-il lancé à 6h37. Je vous signale quand même la présence de Gitans dans la région de Loverval, Gerpinnes, Somzée et les environs. Ils se déplacent dans une camionnette grise et aussi une Mercedes bleu foncé avec des plaques françaises. Voilà, faites attention, on ne sait jamais, fermez bien les portes. Si vous avez des trucs volables chez vous, faites attention."

Des déclarations qu’Alain Simons avait réitérées quelques minutes plus tard sur antenne, ignorant sciemment les remarques de ses collègues quant au caractère déplacé de ses propos. Une prise de parole qui n’a pas tardé à provoquer l’indignation générale.

Souvent critiqué en interne pour ses blagues douteuses, Alain Simons n’a plus droit à l’erreur. Au prochain pas de travers, ça sera la porte.

Ils ont dérapé aussi…

Marc Delire : Cinq ans après avoir traité Stéphane Pauwels de "con" et les supporters carolos d’"enfoirés" sur le plateau de Studio 1 (RTBF), Marc Delire a, encore une fois, créé la polémique, en février dernier, en traitant les supporters du Standard de "veaux" ou tenant des propos tels que "Pour un Franco-Algérien, il reste relativement calme. Vous voyez ce que je veux dire…" Le commentateur n’a cependant pas voulu faire des excuses au club de football jugeant ses propos "non-racistes".

Alain Raviart : "Défends tes amis nazis !" Voilà la phrase qui a créé le clash entre les chroniqueurs Alain Raviart et Emmanuelle Praet sur le plateau de C’est pas tous les jours dimanche ! en avril dernier. L’expert en communication s’est toutefois excusé par la suite.

Luc Trullemans : Après avoir publié plusieurs messages à caractère raciste sur sa page Facebook (comme, par exemple, une couverture de la bande dessinée Tintinintitulée Tintin en France et où l’on voit le reporter belge au milieu de personnes arabes), Luc Trullemans, monsieur météo de RTL-TVI, a été viré de la chaîne sur laquelle il officiait depuis près de 20 ans. Il s’est toutefois excusé par la suite prétextant un "coup de fatigue" après une "agression sur la voie publique."