Télévision Alban a entraîné Yassin, candidat emblématique de Koh-Lanta, dans sa chute.

Les semaines passent et l’étau se resserre dans Koh-Lanta. Au terme de ce huitième épisode, le jeu présenté par Denis Brogniart perd l’un des binomes formés, Yassin et Alban. Une énorme déception pour ce dernier qui, outre le fait d’avoir été éliminé par tous les aventuriers (tous ont, en effet, voté contre Alban), a entraîné dans sa chute l’un des plus grands champions que Koh-Lanta ait connu depuis le début de son histoire, Yassin. "Les autres ont voté contre moi mais c’est Yassin qu’ils visaient. Ils savaient bien que si je tombais, il tombait aussi. Et, ils en ont profité car c’était un des candidats les plus dangereux de cette saison et qu’ils ne voulaient pas voter contre lui pour ne pas toucher au mythe", explique Alban qui, déçu, a voulu avoir une petite discussion avec son partenaire d’épreuve. "J’ai cru m’en vouloir. J’ai donc été lui parler et il m’a répondu que c’était le jeu… malheureusement."

Certains aventuriers, comme Pascal, ont pointé du doigt la "mauvaise humeur" de Yassin pendant l’aventure. Pensez-vous que cela ait également fait pencher la balance ?

"Yassin est un grand monsieur à qui on a cherché des poux. Je ne l’ai pas vu mal parler aux gens. C’est plutôt Pascal qui parlait mal aux autres. Il est sans filtre et il ne s’en cache pas. C’est un peu l’hôpital qui se fout de la charité !"

Vous ne portez pas vraiment Pascal dans votre cœur…

"Depuis le début, on sait qu’il est comme il est. C’est marqué sur son front. Je pense qu’il a mis ses valeurs dans son sac à dos et qu’il les récupèrera après l’aventure."

Avez-vous davantage pris votre pied cette saison où la première fois que vous avez participé à Koh-Lanta ?

"La première, sans hésiter ! C’est comme un premier amour, on ne l’oublie jamais, il y a toujours quelque chose de fort qui reste. Puis, on découvrait davantage à ce moment-là."

Qu’est ce que ces aventures vous ont appris ?

"Énormément de choses. J’ai appris à prendre beaucoup plus de recul sur certaines choses. J’ai aussi appris à être moins naïf. On peut me reprocher d’avoir eu du mal à cacher mes émotions dans Koh-Lanta , mais je suis comme ça et n’aurai pas changé, même si cela m’auvait coûté ma place."