Télévision Les deux plus importants opérateurs de télédistribution lancent le Triple-Play, dès septembre

LIÈGE-CHARLEROI Changement d'envergure, nouvelle marque, prix unique: le mariage des deux réseaux de télédistribution ALE (Association liégeoise d'électricité)-Télédis et Brutélé ne passe pas inaperçu. D'abord réunies au sein d'un groupement d'intérêt économique, les deux entreprises ont décidé de poursuivre plus à fond cette alliance et de s'unir au sein de VOO, nouvelle société commerciale offrant de fait une meilleure visibilité.

Cette addition de clientèle (un téléspectateur câblé sur deux en Wallonie) élargit les horizons des deux sociétés qui entendent dès lors concurrencer directement Belgacom TV et le satellite. Avec le lancement de leur nouvelle marque, prévu en septembre, les deux opérateurs entendent s'affirmer en tant qu'acteur incontournable sur le marché wallon et bruxellois.

L'ambition est claire: en réfléchissant ensemble au développement du Triple-Play (télévision analogique et numérique, Internet à haut débit et téléphonie via le même câble), ces opérateurs regardent vers les enjeux d'avenir. Grâce à VOO, les partenaires ont annoncé qu'il sera possible d'accéder à 171 chaînes de manière simultanée sur les télévisions d'une même habitation.« Nous lancerons la télévision numérique dans les semaines qui viennent et la téléphonie sur le câble en juin », précise Jean-Michel Adant, directeur général de Brutélé.

© La Dernière Heure 2006