Télévision L’émission de TF1 perd sa place de leader de la soirée du samedi. En France comme en Belgique

Habituel leader des samedis soir du petit écran, Danse avec les stars se prend désormais les pieds dans le tapis. Cela fait, en effet, quelques semaines que l’émission phare de TF1 se vautre niveau audience, laissant les téléfilms de France 3 prendre le dessus.

Ainsi, depuis le samedi 13 octobre dernier, c’est un sans-faute pour la troisième chaîne du PAF. Meurtres en Haute-Savoie, emmené par Gwendoline Hamon, a attiré 4,73 millions de téléspectateurs français, contre 4,59 millions pour Danse avec les stars. Rebelotte la semaine suivante, jour de diffusion du Mort à la plage, avec près d’un million de téléspectateurs d’écart entre les deux programmes. Après un quasi ex aequo, le 27 octobre dernier, avec Meurtres à Stasbourg, l’émission présentée par Camille Combal et Karine Ferri peine à nouveau à trouver son public. Samedi dernier, le télécrochet n’a rassemblé que 3,86 millions de Français contre 4,15 millions pour Les Crimes silencieux.

Même son de cloche en Belgique. Alors que Danse avec les stars s’imposait, encore il y a peu, en tête des audiences, Philippe Etchebest a cessé de lui emboîter le pas. Voilà, en effet, quatre semaines d’affilée que les scores de Cauchemar en cuisine dépassent largement ceux de l’émission de TF1. Samedi dernier, RTL-TVI comptait sur 314.001 Belges alors que la chaîne française n’en rassemblait, elle, que 278.579.

Un casting moyen

Cette perte de vitesse, Danse avec les stars la doit peut-être à l’affiche peu sensationnelle de sa neuvième saison. Si TF1 a voulu frapper fort en s’offrant la présence de Pamela Anderson sur le parquet, il faut se rendre à l’évidence, l’ex-bombe d’Alerte à Malibu est pratiquement inconnue du jeune public, cible de l’émission de danse. Certains candidats, eux-mêmes, ne connaissaient pas la blonde de 51 ans. "Tout le monde nous demande ce que ça nous fait de partager un plateau avec Pamela Anderson mais, honnêtement, à part connaître son nom, nous ne savions rien sur elle ", nous expliquaient Clément Rémiens et Héloïse Martin à l’aube de démarrer l’aventure en septembre dernier.

Le reste du casting, composé de stars en devenir et de personnalités tombées dans l’oubli, ne casse, quant à lui, pas trois pattes à un canard. On est bien loin des Matt Pokora et compagnie qui auraient pu réveiller l’intérêt du cœur de cible du programme qui fêtera ses dix ans l’an prochain.