Télévision Avy Marciano a toujours été fasciné par le métier de son personnage dans Plus belle la vie.

Samedi soir, le Festival de la Fiction TV a pris fin à La Rochelle, primant notamment les coproductions de la RTBF Mention particulière avec Bruno Salomone et La Forêt avec Patrick Ridremont. Quelques heures plus tôt, les acteurs de Plus belle la vie, habitués de l’événement, rencontraient les journalistes et les fans autour du Vieux-Port.

Installé aux côtés de ses camarades, Avy Marciano émet ses envies concernant Sacha Malkavian, son personnage dans la série diffusée sur La Deux et sur France 3. "On a toujours très envie de nouveautés et de quelque chose qui bouge. S’il y avait une direction vers laquelle Sacha pourrait aller, ce serait encore plus d’action. En tant que journaliste, je le verrais bien aller véritablement sur le terrain plutôt que de travailler sur le site", nous explique l’acteur, qui s’est d’ailleurs informé auprès de vrais journalistes avant de se mettre dans la peau de Sacha en 2010. 

"Je l’ai fait, dans un premier temps, pour être immergé dans ce métier-là. Aussi, parce qu’autour de moi, il y a beaucoup de journalistes. C’est un métier que j’aurais adoré faire et qui me fascine. Du coup, par la force des choses, je les observe. Évidemment, le journaliste qu’est Sacha est un costume, c’est-à-dire qu’il lui arrive plus de choses dans sa vie privée qu’au sein de son métier. Donc, pour l’instant, je n’ai pas pu me servir des références que j’ai pu avoir mais elles sont là en tout cas."

Y a-t-il une intrigue que vous avez préféré jouer dans Plus belle la vie ?

"Il y a deux ou trois intrigues très fortes dans la vie de Sacha. Il y a son arrivée ou encore le retour de son frère qui a levé le voile sur beaucoup de secrets autour de la vie de Sacha, comme la mort de leur père ou encore l’éloignement avec sa famille. Et pour être plus léger, il y a une intrigue qui m’a beaucoup plu, c’est le ménage à quatre ! Ce n’est pas très moral mais très amusant à faire." (rires)

Y a-t-il des faits de société que vous voudriez que la série aborde en particulier ?

"C’est difficile à dire parce qu’elle les traite un peu tous ! Si elle n’a pas encore traité les sujets auxquels on rêve, on attend parce qu’on sait bien que ça arrivera un jour."

Vous êtes également connu pour avoir tenu le rôle de Samuel Devos, et ensuite celui de David Callas, dans Sous le soleil. Si c’était à refaire, vous rejoueriez dans la série ?

"Bien sûr ! Si je n’avais pas joué dans Sous le soleil , je ne serais pas en face de vous aujourd’hui. C’est une série qui m’a beaucoup apporté malgré plusieurs pauses."

Votre femme, Diane Robert, que vous avez rencontrée sur le tournage de Studio Sud, joue également dans Plus belle la vie. Ça fait quoi de tourner avec sa compagne ?

"C’est un plaisir, un confort absolu. Jouer ensemble, c’est vraiment que du bonheur, surtout quand on sait l’excellente comédienne qu’est Diane Robert. C’est une partenaire de rêve." (sourire)

Quels sont vos projets en dehors de Plus belle la vie ?

"J’ai tourné un épisode de Caïn , série diffusée sur France 2 dans laquelle j’ai un rôle très éloigné de celui de Sacha et un épisode d’Agathe Koltès. Aussi, je suis à l’affiche de Numéro Une (sortie le 11 octobre prochain) , un long-métrage racontant l’ascension d’une femme au sein d’une boîte."

Un couple phare de PBLV se sépare !

Coup de tonnerre pour les fans de P lus belle la vie . Stéphane Henon et Fabienne Carat ont officialisé la séparation de leurs personnages, mariés depuis environ sept ans, Jean-Paul et Samia Boher. Une annonce pour le moins inattendue pour le couple modèle de la série qui est en train de traverser une période difficile. En effet, depuis deux mois, Samia entretient une relation extraconjugale avec Djawad, l’ex de sa meilleure amie dont elle est tombée sous le charme.

"Dans Plus belle la vie, il y a une volonté de traiter plusieurs faits de société, ici de tout ce qui touche à la famille. On a donc voulu aborder le thème de la séparation de parents et la garde partagée avec Samia et Jean-Paul, couple le plus emblématique de la série" , explique la responsable éditoriale de la série. Fabienne Carat prend d’ailleurs cette nouvelle intrigue avec humour : "On veut montrer que ça arrive même aux couples les plus solides comme les Boher. Il y avait eu une volonté de faire parler et ça marche. J’en prends plein la tronche mais c’est pas grave !" (rires)