Télévision Barbara Louys n’est pour l’instant plus à l’antenne. Est-elle en danger à la RTBF ? L’animatrice nous répond en exclusivité !

C’est avec stupeur - et peut-être quelques tremblements - que Barbara Louys recevait hier un coup de fil d’un ami inquiet pour elle : était-elle réellement virée de la RTBF ? La rumeur enflait hier… mais rien de tangible pour l’heure.

Contactée par nos soins, l’animatrice qu’on ne reverra plus à la présentation de C’est du belge ! les vendredis soir, se dit "stupéfaite et surprise" que des bruits de couloirs prennent une telle ampleur. Car Barbara est formelle : son licenciement ou tout du moins sa mise à l’écart de la RTBF n’a jamais été évoquée. La rumeur ne serait donc pas fondée… "Tout ce que je sais, c’est que j’ai rendez-vous ce vendredi avec la direction de la RTBF." Mais il n’a pour l’heure "aucunement été question de licenciement sec ou d’année sabbatique".

Même son de cloche du côté de la RTBF qui confirme bien la rencontre programmée demain entre l’animatrice et François Tron, le directeur des antennes. Par contre, la chaîne publique ne fera aucun autre commentaire, tant que certaines discussions n’auront pas abouti. La RTBF, par l’intermédiaire de son porte-parole, Bruno Deblander, affirme être pour l’heure "en discussion avec Barbara sur des projets éventuels avec la RTBF".

Aucune réponse ne sera cependant formulée quant aux raisons de ce désamour entre la RTBF et une animatrice qu’elle emploie depuis 15 ans (sa première émission, Fort en tête, date de 2001)… Rembobinons…

Depuis quelques mois , Barbara Louys s’est lancée dans une nouvelle activité : la création de bijoux. Issue d’une famille de bijoutiers, l’animatrice a présenté (notamment à la DH) la première collection de sa marque By B. à la fin de l’année. Ce qui n’aurait pas plu à ses employeurs télé. La RTBF aurait-elle été froissée que Barbara mette sa notoriété d’animatrice au service de son commerce naissant ? L’animatrice répond : "Dès le départ, j’ai eu l’accord de la RTBF pour cumuler mes activités. Je ne comprends donc pas pourquoi aujourd’hui ce serait un problème." Du côté de Reyers, on ne mouche pas. Faux prétexte ou réel énervement ?

On se souvient qu’avant Barbara, un autre visage très connu de la RTBF, Armelle Gysen, s’était aussi lancée dans une carrière parallèle. Jusqu’en 2008, elle possédait deux boutiques pour ses collections de vêtements. Si Armelle n’est plus l’hôtesse, ces dernières années, de rendez-vous récurrents, elle a toujours sa place aujourd’hui à la RTBF, qui lui a notamment confié la présentation de Ma terre…

Déjà évincée de c’est du belge !

Reste que plusieurs indices laissent supposer qu’il y a comme une coupure de courant entre Barbara Louys et la direction de la RTBF. Il y a quelques mois, nous vous révélions en exclusivité que l’aînée des sœurs Louys ne coprésenterait plus C’est du belge !, qu’elle y serait dorénavant présente en tant que chroniqueuse.

Cette émission, elle la portait depuis sa création, en 2005. Mais voici quelques jours, on apprenait que Gérald Watelet héritait seul de l’animation du rendez-vous du vendredi soir. Plus de Barbara Louys dans le champ de vision. Tout juste serait-elle présente lors d’événements en direct (comme le 21 juillet), se laissait-on dire. Aujourd’hui, deux questions se posent : Barbara Louys vivra-t-elle un nouveau 21 juillet au sein de la RTBF ? Et, surtout, quels griefs la chaîne publique aurait-elle à formuler à l’encontre de l’animatrice ?