Télévision

Après avoir pris position dans la polémique sur le maintien ou non de Mennel Ibtissem dans The Voice, l’animateur et chroniqueur de Touche pas à mon poste, ainsi que sa famille, ont fait l’objet de menaces de mort via les réseaux sociaux. Benjamin Castaldi a jugé que "ce n’est pas tolérable qu’en France quelqu’un tweete : Les terroristes, c’est le gouvernement." "Moi, je ne tolère pas ça, c’est pas possible, a-t-il dit. Pour moi, il n’y a même pas de discussion […] et cette personne doit dégager de The Voice le plus vite possible."