Brigitte et Josiane commentent le showbizz…

Rencontre > Nicolas Dewaelheyns Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Télévision

Avec leur spectacle, Thomas et Benoît, alias Brigitte et Josiane, jouent les concierges. Ambiance…

WATERMAEL-BOITSFORT La seconde édition du Festival International d’Humour de Bruxelles, le Brussels Comedy Festival, débute ce dimanche 29 avril. Parmi les humoristes à s’y produire, Benoît et Thomas, révélés lors de l’émission de télé-réalité Secret Story, seront de la partie avec leur spectacle, déjà joué à Paris, Brigitte et Josiane font leur Comic-Out. “Parce que notre coming-out, on l’a fait, il y a bien longtemps, déjà !”, crie Benoît. La rencontre déjantée avec deux garçons naturellement drôles peut commencer !

Avant de participer à Secret Story, vous vous connaissiez ?

Thomas : “Pas du tout. On ne s’était jamais vus.”

Savez-vous pourquoi Endemol vous avait sélectionnés lors de ses castings ?

Thomas : “À cause de mon secret (je suis né hermaphrodite, NdlR).” Benoît : “Ils ont aimé mon extravagance. Je suis coiffeur, blond, et j’ai un chihuahua. Je poussais des cris.” (Il éclate de rire.)

Aujourd’hui, vous êtes métamorphosés. Thomas, vous affichez une silhouette affinée…

“J’étais un ado quand j’ai fait Secret Story. Maintenant, je suis un adulte, j’ai un corps d’adulte… Vous avez raison, j’ai perdu du poids.”

Vous vous sentez mieux dans votre peau ?

“Ouais.”

Pour l’un comme pour l’autre, l’émission a-t-elle aidé à cela ?

Thomas : “Ouais. Ça m’a beaucoup aidé. Je m’assume beaucoup plus.” Benoît : “Moi, comme je bossais dans un salon de coiffure à Paris, je sortais tous les week-ends dans les discothèques gay. Donc, j’étais déjà dans l’univers gay.” Thomas : “Moi, j’étais encore dans mon cocoon, dans mon lycée de province, je vivais à Tours chez ma mère… Tout le monde savait que j’étais gay, mais je ne le vivais pas aussi bien qu’aujourd’hui.”

De quoi parlez-vous dans votre spectacle ?

Benoît : “La Brigitte et la Josiane font le débrief du showbizz. Avec une douzaine de tableaux, on réfléchit à comment se reconvertir après la télé-réalité. On fait les caissières, les bonnes-sœurs, on présente l’Eurovision, on tourne dans un film américain… On s’inspire des vieilles pleines de bijoux des maisons de retraite qui ont toujours plein de cancans à se raconter et à raconter à leurs copines. Et puis, les gays sont aussi comme ça !”

Le showbizz est-il un milieu dans lequel vous vous sentez bien ?

Benoît : “Il y a le showbizz paillettes. Et puis, il y a le côté sombre du showbizz.” Thomas : “Ce qui est dommage, c’est que certaines personnes ne voient pas que pour arriver où on est, on doit bosser.”

Des propositions malsaines vous ont été faites ?

Thomas : “On m’a proposé de tourner un porno avec un poney.” Benoît : “On nous a aussi proposé d’enregistrer un single débile, J’aime sucer des esquimaus. Mais mon but, en entrant dans Secret Story, était de prendre un max et de partir.” Thomas : “Moi, j’y allais pour m’amuser.”

Qu’avez-vous fait avec l’argent que vous y avez gagné ?

Benoît : “Je me suis acheté un appartement à Vincennes. Mais mon but n’était pas de rester dans la lumière.” Thomas : “Ce qui est dommage, c’est que dans la tête des gens, on sera toujours deux connasses de télé-réalité.”

Lors de votre passage dans Secret Story, il y avait également Amélie et Senna à vos côtés. Ils se sont mariés devant les caméras. Qu’en avez-vous pensé ?

Benoît : “J’avais dit à Amélie que c’était ridicule de se marier à la télé. Elle pouvait le faire pour le fun, mais son problème a été qu’elle a pris les choses trop à cœur.”

en savoir plus

Brigitte et Josiane font leur Comic-Out, le samedi 5 mai à 20 h 30 à La Vénerie (Watermael-Boitsfort). Réservations : 070. 660. 601 et sur www.ticketnet.be



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner