Télévision À la tête du 20h de France 2 depuis 2001, le présentateur cédera sa place en septembre.

Le couperet est tombé ce matin: il n’y aura pas de 18e saison à la tête du JT de 20h pour David Pujadas. Écarté, il cédera sa place à la rentrée de septembre. Selon le site Puremédias, Anne-Sophie Lapix, présentatrice de C à vous (France 5) et ex-joker de Claire Chazal sur TF1, serait pressentie pour lui succéder.

Pourquoi cette éviction ? Certainement pas en raison des audiences. Le 20h de France se porte plutôt pas mal avec près de 5 millions de téléspectateurs en moyenne contre 5,7 pour son rival de TF1. Lors des soirées électorales des deux tours de la présidentielle, le service public a même devancé la chaîne privée.

Faut-il alors y voir une décision politique ? Certains le pensent en raison du timing : 10 jours après l’élection du nouveau président Emmanuel Macron. Un argument balayé du revers de la main par Delphine Ernotte, la directrice de France Télévisions pour qui il n’y a pas eu de pressions liées au nouveau chef de l’État.

On pense pourtant à des précédents comme avec Patrick Poivre d’Arvor remercié en 2008 après 21 ans de JT sur TF1 et victime selon lui des politiques. "Il racontait partout que c’était Sarkozy qui avait eu sa peau mais c’est une ineptie absolue, affirme Bruno Masure, l’ex-présentateur des 20h de TF1 et de France 2 débarqué en 1997. C’est de bonne guerre de se faire passer pour une victime du système politique, ça fait très noble de dire qu’on a été sacrifié par ces salopards d’hommes politiques. Mais TF1, ce n’est pas comme ça qu’ils fonctionnent. Ce sont des commerçants, ils ne regardent que les audiences."

Bruno Masure en est convaincu : "L’éviction de Pujadas n’a rien à voir avec la politique. France 2 le vire maintenant parce que le mercato s’ouvre. Ils ont l’élégance de lui permettre d’aller voir ailleurs si on veut bien de lui. Moi, j’ai été viré fin septembre quand toutes les cases étaient prises…"

De son côté, la direction de France Télévisions évoque une fin de cycle et la nécessité de renouveler l’image du 20h, case hautement stratégique dans les grilles des chaînes.

Ce n’est pas la première fois que l’éviction de David Pujadas est évoquée. L’an dernier déjà, il était question qu’il soit remplacé par Anne-Sophie Lapix. Une rumeur ensuite démentie.

Successeur de Claude Sérillon, David Pujadas est arrivé au 20h de France 2 une semaine avant les attentats du 11 septembre 2001. Lors de l’éviction de Claire Chazal du 20h de TF1, en 2012, il avait réagi en disant que "personne n’est irremplaçable" et que "ce n’est pas la fin du monde".