Télévision


De nombreuses stars ont répondu à l’appel de la générosité, de Bénabar à Maurane en passant par Quentin Mosimann, Calogero ou Adamo

BRUXELLES Une fois de plus, il y aura du beau monde ce dimanche sous la tente du Cirque Bouglione. L’événement, c’est évidemment la présence d’Arthur comme parrain de la soirée. L’animateur de TF1, qui revient dans les prochaines semaines en Belgique avec son nouveau spectacle, donnera le coup d’envoi de l’opération et interviendra à plusieurs reprises tout au long de la soirée, aux côtés des animateurs Armelle et Jean-Louis Lahaye, afin de relancer les appels aux dons. D’autres vedettes ont aussi répondu présent. On pourra ainsi entendre Bénabar, Maurane, Renan Luce, Quentin Mosimann, Stanislas, Calogero, Adamo, Scala...

Des reportages nous feront aussi partager des rencontres entre des célébrités et des personnes handicapées.
Maurane rencontre Lou. Lou est atteint du syndrome de Morsier, une malformation congénitale très rare qui a pour résultat que Lou est aveugle et a des problèmes pour communiquer avec son entourage. Lou a dix ans aujourd’hui et depuis quatre ans, Lou a développé un don exceptionnel pour la musique de manière totalement autodidacte.
Adamo rencontre Jeanne. Jeanne a 9 ans. C’est une petite fille, jolie comme un cœur, pleine de vie et d’enthousiasme. Elle est infirme moteur cérébral. De ce fait, elle se déplace avec un déambulateur ou en fauteuil roulant, elle a des gestes un peu maladroits, parle avec quelques petites difficultés. Pourtant avec elle, aucun problème de communication, elle est attentive à ce qu’on lui dit, comprend pratiquement tout ce qui se passe autour d’elle. Elle est bien intégrée et va chez les scouts depuis plusieurs années. Après quelques minutes d’observation et une fois mise en confiance, elle se livre facilement et adopte l’autre en ami.

Jean-Michel Saive rencontre Stefan.
Stefan est germanophone, il a 31 ans et habite près de St-Vith. Extraverti, il se livre facilement et n’a aucun problème à raconter son histoire. C’est une personne très sympathique. Il est paraplégique suite à un accident de mobylette survenu lorsqu’il avait 17 ans. Il est l’un des piliers de l’équipe des Roller Bulls, de l’handibasket. Il joue au niveau européen. Le basket en fauteuil roulant est un sport d’équipe, spectaculaire, qui demande de l’adresse, de l’intelligence, de la rapidité d’exécution et un effort physique très important.

© La Dernière Heure 2008