Carton plein pour l’Euro !

Frédéric Seront Publié le - Mis à jour le

Télévision

Les audiences sont en hausse si bien que la RTBF bouleverse ses grilles à nouveau ce soir pour la fin du 1er tour

BRUXELLES Un peu plus d’une semaine après le début de l’Euro de foot et alors que le 1er tour s’achève ce soir, l’heure est aux premiers bilans. Et, malgré l’absence des Diables rouges, la RTBF peut une nouvelle fois se frotter les mains ! Les matches sont en forte hausse par rapport à l’Euro 2008. Ainsi, en moyenne, les rencontres (jusque dimanche soir) ont été suivies par 357.000 téléspectateurs (25 % de parts de marché) contre 280.000 il y a 4 ans (20 %), tandis que l’émission d’avant et d’après-match cartonne également (200.000 fidèles contre 150.000 lors de la compétition précédente).

On ne connaît évidemment pas encore les scores des rencontres d’hier soir, mais le plus gros score a été enregistré dimanche avec près de 580.000 aficionados pour Portugal-Pays-Bas. À titre de comparaison, en 2008, le match le plus élevé de l’Euro 2008 à ce stade, Pays-Bas-Italie, avait attiré 100.000 personnes de moins !

Quand on sait que le meilleur de la compétition reste à venir, le service public peut se réjouir. Seul bémol, si les rencontres diffusées à 18 h ont fait de l’ombre à RTL, elles en ont aussi fait au JT de la RTBF ! Une autoconcurrence qui est désormais finie puisqu’il n’y aura plus que des matches en prime time d’ici la fin de l’Euro.

Face à ce succès, la RTBF a même bouleversé ses grilles pour diffuser simultanément en direct les derniers matches du premier tour. Ainsi, hier soir, alors que Croatie-Espagne était diffusé sur La Deux, La Une a proposé, en lieu et place du film Ce que pensent les hommes (relégué sur La Trois) le match Italie-Irlande. Et rebelote ce mardi soir. Exit la série Southland . On aura droit à la place, sur La Une, à Suède-France tandis que La Deux diffusera de son côté Angleterre-Ukraine (suivi de la rediffusion de Suède-France). L’occasion de laisser pleinement le choix au téléspectateur de regarder en direct le match qui le branche le plus. Il s’agit pour nous de répondre à une forte demande de nos téléspectateurs , explique-t-on du côté du boulevard Reyers.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner