Télévision Les coaches de The Voice se sont rencontrés. Et vont se mettre au travail.

"Je pense que cela sera une saison atypique", lance joyeusement B. J. Scott. Au milieu des nouveaux coaches de The Voice Belgique, soit Chimène Badi, Jali et Stanislas, la doyenne de l’émission semble très à l’aise. Et ravie de ce nouveau challenge : "Je suis surprise qu’ils veuillent encore de mes vieux os", plaisante-t-elle.

À ses côtés, les trois autres font figures de novices. Même si Stanislas a déjà donné des cours de musique par le passé : "Je pense que nous cherchons tous la même chose : un talent. On est tous d’accord là-dessus", assure-t-il tandis que ses compagnons affirment que la bataille sera rude tant leurs goûts semblent proches.

Chimène Badi, elle, connaît bien le principe des télécrochets. Elle qui fut, il y a 12 ans, participante à Popstars : "Je pense que les principes sont très différents. Mais je vais vraiment essayer que mes talents profitent de leur expérience. Peu importe qu’ils gagnent ou pas. Lors de ma participation à Popstars , j’étais tellement concentrée sur l’enjeu que j’ai oublié d’apprécier ces moments. J’aimerais éviter cela à mes protégés", assure la chanteuse.

La jeune femme, réputée très douce, se voit bien dans le rôle de coach : "J’ai hâte de pouvoir transmettre à d’autres ma passion : la musique. Et je n’ai pas peur d’être trop gentille. Je suis persuadée qu’il est possible de dire les choses de manière à ce qu’elles ne soient pas blessantes. Moi, on m’a dit les choses cruellement. Je refuse de faire de même. Il faut garder en tête que ce qu’on va dire, le candidat va se le répéter des jours durant. Cela peut le déstabiliser. Il faut donc peser ses mots, sans mentir pour autant. Je suis quelqu’un de très exigeant.", assure l’artiste.

Alors que les tournages des auditions à l’aveugle n’ont pas encore commencé et qu’elle prépare un nouvel album, Chimène Badi se dit très enthousiaste de sa participation à The Voice : "J’ai vraiment rencontré les autres coaches il y a quelques jours. Et le courant est très bien passé. Attention, cela ne veut pas dire qu’on ne va pas s’entre-tuer pour les meilleurs talents!", conclut la chanteuse en riant.