Télévision Ce soir, Secret story 9 débarque sur TF1 et Plug RTL. Un moment très attendu par Christophe Beaugrand, le nouveau présentateur.

C’est le jour J, celui que de nombreux téléspectateurs français mais également belges attendent avec impatience. Ce soir, la maison des secrets reprend du service, sur TF1 et sur Plug RTL, pour une neuvième saison inédite de Secret story . Interviewé par nos soins, le nouveau présentateur de la téléréalité, Christophe Beaugrand (0 mn inside) attire l’attention sur ce qu’il appelle le "Secret story nouvelle génération" : "Cette année, on a essayé de rendre l’émission beaucoup plus interactive, explique-t-il. Je sais que les Belges se sentaient un peu frustrés de ne pas pouvoir voter. Donc, au-delà du vote traditionnel, tous les jours, je poserai des questions aux téléspectateurs qui pourront voter par le biais des réseaux sociaux. Le public décidera donc tous les soirs de ce qu’il se passera dans la vie des habitants en temps réel."

Succéder à Benjamin Castaldi à la présentation de SS9 ne vous angoisse pas ?

"Quand la presse lui a demandé qui il voyait pour lui succéder à la présentation de Secret story , il a cité mon nom à plusieurs reprises. On a souvent eu l’occasion de discuter et il m’a donné un tas de conseils, de petits trucs, ce qui me permet d’arriver dans une situation confortable. Je ne lui ai pas du tout piqué la place. Il m’a passé le bébé qu’il a bien fait grandir pendant huit ans. C’est maintenant à moi de reprendre le flambeau et de représenter au mieux toutes les équipes qui bossent autour de l’émission."

On a récemment appris que Julie Taton allait également animer l’émission. Vous la connaissiez bien ?

"Je suis ravi de partager cette expérience avec Julie. Je la trouve chaleureuse et naturelle. Ce sont des traits communs que l’on peut voir chez beaucoup d’animateurs Belges et qui sont loin de ceux formatés que l’on trouve chez les animateurs français. Quand j’ai participé à l’émission Splash , c’est elle qui m’a posé les dernières questions avant que je saute dans l’eau. C’est le dernier visage que j’ai vu et ça m’a marqué de façon très positive. Donc, dès qu’il a été question de trouver une animatrice pour l’émission, j’ai tout de suite pensé à elle, à la fois pour son tempérament et sa fraîcheur."

Pouvez-vous nous en dire davantage sur les candidats que l’on découvrira ce soir ?

"Les Belges seront dignement représentés. C’est tout ce que je peux vous dire pour le moment. Et je pense que l’un de ces candidats restera longtemps dans la maison car il ou elle a un secret très difficile à trouver (sourire)."

Vous-même vous regardiez Secret story les saisons précédentes ?

"J’ai toujours été très téléspectateur de toutes les émissions de téléréalité de manière générale. Je faisais partie des fans du Loft de la première heure. J’ai vu le travail de Benjamin depuis ses tous débuts sur M6. Ce n’est pas un hasard si j’anime cette émission. Les équipes de Secret story étaient très contentes d’annoncer que j’étais à la tête de l’émission car elles me voient twitter toutes les saisons. C’est important d’aimer l’émission que l’on présente. Ça se ressent à l’antenne. Plus jeune, j’aurais sans aucun doute adoré tenter ma chance…"

Quel aurait été votre secret ?

"Il s’avère, et je l’ai su il y a peu, que je suis le cousin de Benjamin Millepied, danseur étoile et mari de la star hollywoodienne Nathalie Portman. Donc, par alliance, je suis le petit-cousin de Nathalie Portman. Ça le fait non ? Je pense qu’elle n’est pas au courant mais si jamais j’ai l’occasion de l’interviewer pour 50 mn inside , je lui dirai. Elle sera la première surprise."

Vous êtes de plus en plus sollicité en télévision. Comment arrivez-vous à allier vie professionnelle et vie privée ?

"J’ai la chance de partager ma vie avec un homme très compréhensif qui travaille aussi dans le milieu médiatique. S’il est tombé amoureux de moi, c’est aussi parce qu’il a vu que j’étais passionné. Cet été, par exemple, RTL m’a proposé de présenter la première matinale de France. C’est une offre que je ne pouvais pas refuser donc, résultat : pas de vacances. Mais bon, j’essaye d’être attentionné quand même. Quand je rentre tard, je reviens avec un bouquet de fleurs (sourire)."

Parler ouvertement de votre homosexualité dans les médias était important pour vous ?

"À aucun moment, j’aurais imaginé mentir. Je n’ai jamais fait de coming out parce que je ne me suis jamais caché. Ça ne sert à rien de jouer un personnage en télé car le téléspectateur voit et sent tout."