Télévision Cette saison de L’Amour est dans le pré séduit bien moins que la précédente.

Fin 2016, la huitième saison de L’Amour est dans le pré battait tous les records avec plus de 800.000 téléspectateurs derrière leur téléviseur et une moyenne d’audience dépassant les 700.000 fidèles. Des chiffres jamais rencontrés auparavant. La présentatrice Sandrine Dans voyait son émission phare se classer en tête des audiences, loin devant les rendez-vous d’infos de la soirée, à savoir le RTL Info 19 heures sur RTL-TVI et le 19.30 sur La RTBF.

Cette année, la tendance a visiblement changé. Les audiences ont diminué pour l’émission de rencontres qui, devancée par les JT des deux grandes chaînes belges et par le magazine Enquêtes, ne se retrouve plus dans le trio de tête des programmes les plus regardés. Les fidèles sont moins nombreux. Alors que le troisième épisode de la saison dernière rassemblait 780.530 téléspectateurs, celui de cette année n’en affiche que 514.937. Un écart que l’on peut constater dans l’ensemble des audiences rencontrées depuis le début de cette neuvième saison.

Un râteau pour ce programme phare de RTL-TVI ? Pas vraiment puisque ce dernier reste toutefois leader sur sa tranche horaire, devant les séries de La Une. Une seule exception est à souligner jusqu’à présent : le match amical Belgique/Japon qui a attiré 613.119 téléspectateurs, le mardi 14 novembre dernier, contre 473.887 pour L’Amour est dans le pré. Notons également que les nouveaux moyens de consommation des programmes télé peuvent changer la donne.

La moisson est donc peut-être plus maigre cette année pour L’Amour est dans le pré mais le programme reste toujours fédérateur.