Télévision L’humoriste de la RTBF, Dan Gagnon, a mal vécu l’échec de son précédent spectacle.

Il y a six mois, Dan Gagnon faisait ses valises pour rejoindre son Canada natal, revenant deux fois par mois en Belgique pour enregistrer 69 minutes sans chichis, émission présentée par Joëlle Scoriels dans laquelle il tient le poste de chroniqueur.

Mais, en tournée avec son nouveau spectacle, Première tournée d’adieu, Dan Gagnon repose à nouveau ses valises sur le sol belge et ce, pour une durée de cinq mois ! "C’est assez agréable de revenir en Belgique pendant une période un peu plus longue. J’ai l’impression d’être en voyage d’affaires", confie l’ex-présentateur du Dan Late Show qui commencera sa tournée le 3 février prochain à Crisnée.

Pourquoi avoir intitulé cette tournée : Première tournée d’adieu ?

"Je pense que je suis l’un des rares humoristes à faire une tournée d’adieu après être parti. (rire) Je me dis que si un jour, j’ai vraiment envie de quitter la scène, j’aurai déjà fait ma tournée."

Que pourrons-nous retrouver dans ce spectacle ?

"Ce spectacle est particulier car je l’ai écrit alors que j’étais en pleine dépression. Je vivais mal l’échec de mon ancien spectacle. Pendant trop longtemps, j’ai cru que les choses allaient s’arranger jusqu’au jour où j’ai vu que ça ne marcherait pas du tout. Malgré tout ça, je n’ai pas perdu l’envie de monter sur scène. Quand j’y allais, je sortais de scène reboosté. J’ai donc voulu faire un spectacle en racontant mon expérience et en faire rire tout en mettant le doigt là où ça fait mal. Je vais aborder des sujets qui mettront les gens mal à l’aise. Je leur demanderai, par exemple, s’ils ont déjà vu un psy… J’ai envie que ce spectacle ait un goût de vrai."

Comme pour votre précédent spectacle, l’entrée est gratuite - les gens peuvent assister gratuitement au spectacle et donner ce qu’ils veulent à la fin. Est-ce que cette façon de procéder est rentable ?

" J’y gagne 10 à 20 % de plus car je n’ai pas de frais de billetterie à gérer. Cela rapporte aussi d’une autre façon. Les gens qui ne me connaissent pas peuvent découvrir ce que je fais gratuitement et ceux qui ne sont pas contents après le spectacle ne pourront pas râler parce qu’ils ont payé pour y assister."

Vous allez également tourner dans une nouvelle websérie…

" Oui, une série que je n’ai pas produite, pour une fois. J’y jouerai le rôle d’un méchant business man, désagréable, prétentieux et arrogant. Mais, je ne peux pas en dire plus pour le moment…"

Est-ce que vous avez des projets professionnels au Canada ?

" Pas vraiment. Quand je suis au Canada, j’aime travailler de chez moi. Mais je préfère de loin les avantages de la Belgique où le stand up n’est pas pareil. En Belgique, je peux revenir chez moi après chaque spectacle alors qu’au Canada, c’est vraiment plus compliqué."