Télévision Exclusif ! La journaliste météo belge officiait déjà sur iTele. Elle est depuis hier sur BFMTV !

C’est ce qu’on appelle une progression à grands pas ! Et on n’est pas peu fier de l’annoncer : une Belge crève à nouveau le petit écran français. Peut-être, si vous êtes férus de chaînes d’information, l’avez-vous remarquée hier sur BFMTV… Daniela Prepeliuc y officiait pour la première fois en tant que journaliste météo.

Et il ne s’agissait pas d’un one shot ! La jeune femme, que les téléspectateurs de RTL connaissent bien depuis 7 ans (d’abord sur BelRTL, ensuite en télé pour la météo mais aussi dernièrement pour Docs de choc), a bel et bien rejoint la plus grande chaîne d’info en continu en France. Depuis janvier 2015, nos voisins lui avaient tendu les bras.

Repérée aussi sur TV5Monde, Daniela a démontré toute sa connaissance en matière météorologique sur une autre chaîne d’info, dans le groupe de Canal, iTélé (celle-là même qui connaissait 24 heures de grève hier à cause de l’arrivée très controversée de Morandini sur ses antennes). Mais BFMTV a fait un appel du pied que la belle n’a pu refuser. Contactée par nos soins, Daniela Prepeliuc se réjouissait de ce nouveau challenge en France : "C’est fou en même pas deux ans ce qui m’arrive ! C’est exaltant cette nouvelle aventure sur pareille chaîne !"

Concrètement, les téléspectateurs de BFMTV retrouveront Daniela en plateau en tant que spécialiste météo, plusieurs fois par mois. Aujourd’hui, elle sera encore sur antenne avant de revenir pour une journée complète samedi.

Pour de nombreux journalistes télé, BFMTV - de réputation très sérieuse et avec de belles à audiences - représente le Graal. Daniela Prepeliuc, à 32 ans, fait désormais partie de la cour des grands. Après avoir côtoyé Audrey Pulvar et Laurence Ferrari sur iTélé, elle est désormais voisine de bureau d’une Ruth Elkrief adoubée par les habitués de politique.

Et si Daniela semble être devenue incontournable à la télé française, elle n’en oublie pas pour autant la Belgique et la météo belge, notamment, qu’elle continuera de présenter sur RTL-TVI. La Belgique est peut-être un petit pays mais pas en talent, semblent dire nos voisins… Cocorico !