Télévision L'ancien présentateur du JT de France 2 a fait le bilan une année après avoir quitté le service public.

David Pujadas avait été remercié par France Télévisions il y a un an, après avoir été aux commandes du JT de France 2 durant de longues années. Désormais, il officie sur LCI dans la tranche info du soir. Pour le Parisien, Pujadas est revenu sur cette saison, qui a vu de nombreux changements dans sa vie professionnelle.

S'il avoue avoir "tourné la page du 20h," il a lancé une petite pique à Anne-Sophie Lapix, la journaliste qui lui a succédé à la tête du rendez-vous de l'info vespérale. "Je le regarde régulièrement, comme celui de TF1," détaille le journaliste."Cela reste un bon journal, l’ADN de la chaîne est respecté. Je suis juste déçu pour mes anciens camarades que l’élan vers le leadership ait été stoppé. D’autant que Nagui, juste avant le 20 heures, a été plus fort que jamais cette saison. Au printemps 2017, on avait énormément réduit l’écart à 430.000 téléspectateurs avec TF 1. Depuis, il a gonflé."

Avec son émission sur LCI ("24 heures Pujadas, l’info en questions"), Pujadas a eu en moyenne 147 000 téléspectateurs en moyenne (0,9 % de part d’audience). Il a, lui aussi, réalisé des audiences plus faibles que son prédécesseur. "Bien sûr, on peut espérer davantage. Mais on est satisfait sachant que nous ne sommes plus en année présidentielle et que la concurrence s’est accrue sur ce créneau : Canal + a ouvert une tranche avec quelqu’un qui n’est pas non plus un perdreau de l’année (ndlr: Yves Calvi) !"

Aurait-il envie de revenir au 20h ? "L’exercice du 20 heures, je l’ai fait pendant seize ans, j’ai adoré cela, j’ai vécu des moments inoubliables. Une vie, c’est plusieurs vies. Je n’ai ni regret ni amertume."