Télévision Le dimanche 10 avril dernier, le ton était monté sur le plateau de "C'est pas tous les jours dimanche", l'émission de RTL-TVI. Le chroniqueur Alain Raviart avait lancé à Emmanuelle Praet "Mais défends tes amis nazis!" ( lire l'intégralité de cet échange et les détails de cette affaire dans l'article disponible en cliquant ici).

Une semaine plus tard, place au mea culpa. Alain Raviart a reconnu que ses mots étaient "tout à fait inappropriés". "Mes excuses à tous ceux et à toutes celles que j'ai pu blesser", a-t-il ajouté.

"Je pense avoir pas mal interrompu Alain"

Pour Emmanuelle Praet, les "envolées lyriques" de la semaine dernière sont aussi l'occasion "d'avoir quelques réflexion personnelles". "Je veux quand même bien aussi préciser que je pense avoir pas mal interrompu Alain, ce qui peut aussi peut-être amener parfois un énervement. Donc je veillerai à ne plus t'interrompre et à ne plus interrompre les autres comme j'ai pu le faire parce que je pense que c'est très agaçant."

La conclusion viendra de Christophe Deborsu, le présentateur: "Et comme on est dans les bonnes résolutions, je vais aussi essayer d'interrompre moins les gens".