Télévision Enlèvement ou manière de faire le buzz ? L’histoire tient la RTBF en haleine.

"Avis de recherche : Bla-Bla a disparu ! Les marionnettes de Bla-Bla, Clic et Raton reposaient dans une malle métallique au troisième étage du bâtiment Reyers." Ce message posté mercredi dernier par Françoise Walravens, journaliste de la RTBF, a créé un remue-ménage sur la toile. Bla-Bla, marionnette qui a fait les beaux jours du service public pendant les années 90, aurait été volée dans l’entrepôt contenant les décors des plateaux télé, explique la femme de Bruno Coppens. Par qui ? Visiblement une personne appartenant à la RTBF puisque seuls les internes auraient accès, grâce à un badge, à cette partie du bâtiment. À la RTBF, depuis deux jours, la disparition de Bla-Bla est devenue le sujet de conversation par excellence.

Si l’éventualité d’un vol n’est donc pas à écarter - et c’est bien triste -, elle nous semble toutefois douteuse. À vrai dire, plusieurs détails peuvent laisser à penser à un canular destiné à préparer le retour de la marionnette qui a bercé l’enfance de la génération 90. À commencer par la date de la disparition qui correspond étrangement au vingtième anniversaire qu’Ici Bla Bla aurait fêté sur La Une (l’émission a été diffusée sur Télé 21 à partir de 1995 avant de se retrouver sur la première chaîne de la RTBF en 1997, NdlR), mais également à la diffusion de La Famille à remonter le temps spéciale années 90 présentée par Sara de Paduwa.

Contacté par nos soins, Benoît de Leu, animateur de la marionnette pendant plus de quinze ans sur la RTBF, nous explique avoir été surpris en apprenant la triste nouvelle. Surtout que, comme il le dit, il ne restait plus que deux exemplaires de Bla-Bla. L’un d’eux réside encore au Musée de la marionnette à Tournai, lieu où toutes les précautions sont prises pour que notre cher ami reste en bon état. "Il faut savoir que lorsque Bla-Bla était encore à la télévision, il avait une durée de vie d’environ un an. Avec le temps, la peau de Bla-Bla s’use et devient collante. C’est pour cela que plusieurs moules sont à disposition pour refaire des Bla-Bla", nous explique Benoît de Leu. Imaginez donc l’état de l’exemplaire qui se trouvait dans la fameuse malle en fer dérobée…

Et, en parlant de celle-ci : "Si cette malle existe, il faut vraiment être bien renseigné pour la retrouver parmi les centaines du même genre qui se trouvent dans l’entrepôt des décors", nous confie une source interne de la RTBF. Il y a quelques semaines pourtant, certains s’étaient photographiés en compagnie de la marionnette star…

Alors triste vérité ou très bonne mise en haleine ? Espérons que la deuxième hypothèse sera la bonne…

Plusieurs vols du même type à la RTBF

Si la disparition de Bla-bla en choque plus d’un, ce n’est toutefois pas la première fois que la RTBF se retrouve face à ce genre de situation. En 2003, Malvira, autre célèbre marionnette de la RTBF, disparaissait à son tour avec la voiture de son propriétaire. Celle-ci avait toutefois été retrouvée dans une valise déposée à proximité du monument du soldat inconnu à Bruxelles. On apprend également que le service public se serait déjà fait dérober du matériel pour construire l’escalier du Mess, le restaurant de la RTBF, et… un piano à queue ! "Une porte souvent mal fermée et des gardes parfois distraits", nous explique une source interne…