Télévision Le kinésithérapeute originaire de Tubize enchaîne les victoires dans Tout le monde veut prendre sa place.

Trente-neuf. Voilà le nombre de victoires que possède déjà Enzo, un kinésithérapeute tubizien de 48 ans, dans Tout le monde veut prendre sa place, jeu télévisé présenté par Nagui sur France 2 et sur La Deux. "Je ne m’y attendais vraiment pas. C’est vraiment à partir de la vingtième victoire que j’ai commencé à me dire que je pouvais aller loin dans le jeu. Mais bon, je ne me suis pas inscrit avec l’idée de gagner", nous explique Enzo qui suit le jeu de culture générale depuis longtemps sur le petit écran. "Mon ex-épouse était une fan inconditionnelle de Nagui ! (rires) On regardait donc souvent ça à la maison. Et, j’avoue que j’aimais bien me prêter au jeu en essayant de répondre aux questions. Je ne me trompais que très rarement donc je me suis dit : Pourquoi tu ne t’inscrirais pas ? Et, c’est ce que j’ai fait."

Celui qui a déjà raflé 48.800 euros jusqu’à aujourd’hui sera bref sur ses secrets de préparation à l’émission. Normal… il n’y en a pas ! "Je ne me prépare pas avant de passer dans Tout le monde veut prendre sa place. Je ne suis pas plus curieux qu’avant depuis que je participe au jeu. Mais je m’intéresse à beaucoup de choses et j’ai une bonne mémoire. Ça aide !", nous confie le candidat qui se classe huitième du Top 10 des champions de l’émission. Dépassera-t-il les 130 victoires obtenues par Christophe Bourdon - avec qui il a discuté - sur 133 participations ? Dans son esprit, tout est clair : "Je n’ai pas d’objectif à atteindre. Tant que je m’amuse et que le jeu me fait vibrer, je continuerai. J’aimerais avancer dans l’émission sans pour autant être à tout prix premier. Je n’ai pas vraiment l’esprit de compétition. C’est plus une compétition avec moi-même". Le rêve qu’il pourrait réaliser avec la somme remportée ? "Acheter une maison où finir mes jours!"

Que vous a-t-on demandé lors du casting de Tout le monde veut prendre sa place ?

"On nous a demandé de répondre à cinquante questions de culture générale en huit minutes. Ensuite, on a dû remplir une fiche avec nos coordonnées et se présenter pendant huit minutes devant un casteur."

Comment avez-vous trouvé Nagui, l’animateur du jeu ?

"J’ai trouvé que c’était un homme bienveillant, avec beaucoup d’égard et très humain. Il a l’air d’ailleurs content de recevoir des Belges sur son plateau. Sur ce plateau, il y avait toujours un petit mot ou un geste sympathique. Je me rends compte du grand professionnalisme qu’il y a derrière cette émission."

Vous nous aviez confié avoir reçu quelques critiques via les réseaux sociaux…

"Oui, je suis tombé sur des commentaires peu plaisants. On m’a, par exemple, traité de champion en carton ou encore dit que j’étais favorisé par la production et que je recevais les questions à l’avance. C’est d’un risible ! (rires) Je ne rentre pas dans ce jeu. Au contraire, je m’en amuse."