Télévision

La présentatrice de Place royale a été virée de RTL-TVi, après avoir déjà été mise à pied en mars

Qui va la remplacer ?

BRUXELLES C’est un véritable électrochoc. La nouvelle est tombée hier à 16 h sous la forme d’un communiqué laconique de RTL annonçant que “RTL Belgium ne poursuivra pas sa collaboration avec Anne Quevrin à dater de ce 21 juin 2010” . Et pourtant, si l’annonce est aussi brutale que courte, il s’agissait de la chronique d’un divorce annoncé.

Le premier couac public remonte à mars dernier, lorsque la pasionaria de la famille royale est mise à pied pour deux semaines. À l’époque, déjà, RTL ne pipe mot des raisons de cette mise à l’écart temporaire. Mais très vite, les infos filtrent et révèlent que derrière cette décision se cachent des problèmes relationnels entre Anne et certains membres de son équipe. Une plainte a ainsi été déposée pour harcèlement moral.

Les choses auraient pu en rester là, Anne ayant récupéré son poste au bout des deux semaines. Mais, en interne, conformément à la loi, une enquête a été menée par un cabinet indépendant. Et, visiblement, ce qui en est ressorti s’est avéré fatal à Anne Quevrin. En cause, très clairement, son comportement vis-à-vis des autres membres du personnel. Et c’est vrai que la journaliste a la réputation d’avoir un sacré (mauvais) caractère. Elle aurait ainsi dépassé les bornes à plusieurs reprises. Sur les 8 dernières années, pas moins de 9 personnes ont quitté l’émission !

Nous avons tenté de joindre Anne Quevrin hier pour avoir sa version. En vain. Du côté de RTL, on se refuse aussi à tout commentaire. Mais, hier, des personnes bien placées nous ont éclairés sur la tournure des événements. “ Vous imaginez bien que si RTL a pris une mesure aussi grave, c’est qu’il y a de bonnes raisons”, nous a confié un responsable. “Longtemps, les collaborateurs de l’émission n’ont rien dit, en pensant qu’Anne Quevrin était intouchable. Après la plainte pour harcèlement, ils ont décidé de parler.”

C’est donc sans gloire ni lauriers qu’Anne Quevrin quitte l’antenne. De manière assez brutale aussi. Pour certains, Philippe Delusinne, l’administrateur délégué de RTL, voulait sa peau depuis longtemps. En 2003, il aurait même déclaré “ Anne Quevrin ? On pourrait la remplacer par une plante !” Pourtant, un de nos contacts ne partage pas cette analyse : “ Il y a bien sûr eu des tensions entre Anne et Philippe Delusinne. Mais je ne pense pas que ce dernier voulait sa tête…”

Anne Quevrin aurait donc d’abord été victime… d’elle-même et de son caractère, même si nous avons aussi trouvé des collaborateurs pour la défendre. Quoi qu’il en soit, c’est une page de l’histoire de RTL qui se tourne. Anne travaillait sur la chaîne depuis plus de 25 ans, où elle avait été responsable du service politique, avant de créer Place royale en 1994, dont elle était également la productrice. Elle est devenue alors la présentatrice de l’émission la plus suivie de RTL, dépassant souvent les 600.000 téléspectateurs. Un succès qui ne s’est jamais démenti au cours de ces 16 années à l’antenne.

Elle avait également été mariée de longues années avec Philippe Malherbe, avec qui elle a eu ses enfants, avant de divorcer au début des années 2000. Anne Quevrin avait réussi à tisser des liens très proches avec certains membres de la famille royale. Son émission se poursuivra désormais sans elle. La reine a perdu son trône…



© La Dernière Heure 2010