Télévision

L'ex-pitbull du PAF, retiré de la télé, sera cette fois lui-même sur le grille, dès fin septembre

de notre correspondant permanent en france serge bressan

PARIS Un temps, on le surnommait le pitbull du PAF . Et, même s'il était de bon ton de le détester, tous affluaient sur son plateau télé. Ses émissions ne pouvaient pas plaire à tout le monde, ou prétendaient empêcher tout le monde de dormir.

Marc-Olivier Fogiel est passé par Canal +, France 3 ou encore M6 puis, en été 2008, il décide de quitter la télé et de passer de RTL à Europe 1 pour assurer la matinale. Et alors qu'il relance une session radio en berne, MOF est contacté par Muriel Beyer, éditrice chez Plon. Pour Muriel Beyer, aucun doute : Fogiel est mal compris, voire incompris. Des allures d'éternel jeune homme alors qu'il a fêté son 40e anniversaire le 5 juillet dernier, des interviews musclées, alors qu'il est, en privé, un homme sensible...

Et l'éditrice de lui proposer l'écriture d'un livre où il pourrait se raconter, mettre fin à cette méprise...

Il a longuement hésité. Finalement, il accepte - à une condition : ne pas écrire (il n'a pas cette prétention, assure-t-il) mais répondre aux questions, à toutes les questions de Muriel Beyer. Le livre sortira le 24 septembre chez Plon et sera titré : À mon tour d'être sur le grill .

Comme promis, il ne cachera rien. Évoquera son enfance, son rêve de devenir journaliste radio, les personnes qui l'ont accompagné à ses débuts (Sabatier et Denisot), cette image professionnelle tellement éloignée de sa personnalité mais qui lui convenait parce qu'elle le protégeait... Il n'évitera pas le rappel des polémiques (Brigitte Bardot, Dieudonné...) qui ont marqué ses émissions télé mais reviendra aussi sur son parcours sans ruptures, ses amis, les rencontres qui l'ont marqué (l'abbé Pierre, Benoît Poelvoorde...).

Comme juré, pour ce livre, MOF n'a pas voulu pratiquer la langue de bois, et encore moins se cacher derrière les mots...



© La Dernière Heure 2009