Télévision C’est la reprise ! Tour d’horizon chiffré de l’ensemble de l’offre cathodico-footeuse belge, de ses pièges, bons plans et incohérences.

Le supporter est enfin sorti de la torpeur estivale d’un millésime sans Euro ni Coupe du Monde : la Jupiler League a repris ses droits depuis le week-end dernier, les championnats étrangers arrivent au pas de charge. Avec quelques modifications notables, pour celui qui suit tout cela derrière son écran de télévision... Tour d’horizon des prix (parfois inchangés, parfois augmentés) et contenus des offres cathodiques et footeuses du pays.

Chez VOO

Pas de révolution chez le câblo-opérateur wallon, qui reste l’une des passerelles les plus complètes et meilleur marché du pays pour accéder aux joies du ballon rond. Surtout si vous êtes abonnés à une formule Multiple-Play (Duo ou Trio, peu importe).

FOOT BELGE . Si vous disposez du gros abonnement Tatoo , l’option Voo Sport (qui diffuse les matchs du Championnat de Belgique) ne vous coûtera que 3,90 € par mois. C’est le prix plancher, à l’échelon national, tous opérateurs confondus. Un montant qui grimpe à 6,90 € si vous êtes détenteurs d’un abonnement Wahoo . À partir de n’importe quel autre produit, l’offre se monnaye 9,90 € par mois, soit le même tarif que pour la défunte saison.

FOOT ÉTRANGER. Deux bouquets coexistent : Voo Sport World et Eleven . Le premier est commercialisé 16,99 € par mois, et comprend les chaînes d’ Eleven (qui diffusent la Ligue 1, la Serie A, la League Cup, la NBA, la NFL, etc.) ainsi que, toujours à titre exclusif en Belgique francophone, la Premier League et les nombreux Diables qui y officient. Le bouquet Eleven Sports est, lui, vendu à 9,99 € par mois. Vous pouvez bien entendu additionner l’option Voo Foot (de 3,90 € à 9,90 € par mois) à l’un des bouquets Voo Sport World (16,99 €) ou Eleven (9,99 €). Mais sans aucune ristourne à la clé.

Chez Proximus et scarlet

Proximus procède à une augmentation des prix par rapport à la saison écoulée. Elle se chiffre à 2 € supplémentaires pour chaque produit qui inclut le football belge. L’opérateur la justifie par la renégociation, à la hausse, du contrat des droits de retransmission des rencontres de la Pro League (de 70 à 80 millions). FOOT BELGE. Le bouquet foot belge grimpe de 9,95 € par mois (la saison dernière) à 11,95 €. Uniquement pour la D1, ainsi que la Proximus League. Important : pour les clients Tuttimus, l’option Foot belge est éligible en tant que bonus TV. Cela ne signifie pas qu’elle est totalement gratuite mais elle ne vous revient, par ce biais, qu’à 7,95 € au lieu de 11,95 € (un pack Tuttimus souscrit sans bonus TV voit en effet son ardoise réduite de 4 €).

FOOT ÉTRANGER. Pas de changement, ici : les chaînes d’ Eleven , ainsi que l’intégralité des matchs de la Ligue des champions (via le multilive ), sont accessibles contre 9,95 € par mois dans le bouquet International Sports , toujours facturé 9,95 € (ou 7,95 € en pack Tuttimus).

En revanche, l’abonnement All Sports (bouquet Foot belge + I nternational Sports ) se prend lui aussi une majoration de tarif de 2 € dans les dents : il passe de 14,95 € à 16,95 €.

Chez Scarlet

L’opérateur low cost, filiale de Proximus, propose lui aussi les bouquets Foot Belge et International Sports de son grand frère, aux mêmes tarifs : respectivement 11,95 € et 9,95 €. En revanche, ici, point de bundle All Sports , qui agrégerait les deux produits.

Chez Telenet

Plus présent que jamais côté francophone, avec le rachat de SFR, Telenet, qui impose de passer par Be TV pour voir le foot belge en français, n’est pas très loin de la vente forcée...

FOOT BELGE ET ÉTRANGER. Impossible, chez Telenet, de n’avoir que le foot belge ! Il est obligatoire de souscrire soit à Be TV Sports (16,40 € par mois) soit à Be TV Premium (34,95 € par mois) pour rendre l’option Voo Foot éligible depuis un Digibox ou un Digicorder de Telenet. Et encore, cette option réclame 2 € supplémentaires. Ce qui ne veut pas dire que l’offre ne vaut pas son prix : Be TV Sports + l’option Voo Foot , c’est la Premier League, la Bundesliga, la Serie A, la Ligue 1, l’Eredivisie, Brasileirao, la FA Cup, la Supercoupe d’Espagne et la Jupiler Pro League, pour 18,40 € par mois. Pas du vol.

Orange

Le seul opérateur télé du pays à proposer du football (international) totalement gratuitement.

FOOT BELGE. Il n’est pas possible de suivre les rencontres du championnat belge via l’offre télévisuelle d’Orange. Du moins, pour l’instant.

FOOT ÉTRANGER. Souvenez-vous : Orange avait, plus tardivement que ses concurrents, conclu un deal avec Eleven Sports Network, et relaye ses trois canaux depuis un petit peu plus d’un an, gratuitement. Le tout sous couvert d’une promo temporaire, arrivée à son terme en juin 2017. Bonne nouvelle pour les 64.000 clients d’Orange TV : "Nous avons décidé de lever ce terme promo , et de continuer à offrir le sport international à nos abonnés de manière permanente" , nous confirme Annelore Marynissen, porte-parole de l’opérateur, qui est donc l’unique acteur du marché à offrir des rencontres internationales gratuitement à son portefeuille d’abonnés.