Télévision Gabriel, candidat belge de Koh-Lanta, est dans les starting-blocks pour remporter ce soir la finale du jeu d’aventure.

Les semaines se sont écoulées de puis le premier épisode de Koh-Lanta : Thaïlande sur TF1 et c’est avec beaucoup de fierté que nous pouvons compter dans ce dernier épisode, sur la participation de Gabriel, le candidat belge.

Mais, avant toute chose, l’inspecteur de police de 40 ans, qui officie pour le moment à Brussels South Airport, devra passer, ce soir, lors de la première partie de la finale, l’épreuve d’orientation qui départagera les candidats. Les vainqueurs de cette étape devront ensuite relever l’épreuve culte des poteaux… "J’appréhende un peu l’épreuve des poteaux, même si je n’y suis pas encore et n’y serai peut-être jamais. Les épreuves de patience ne sont vraiment pas mon fort. Mais bon, à stade de l’aventure, tout le monde est fatigué et a faim. On est donc tous au même niveau pour affronter les dernières épreuves", explique Gabriel, qui a déjà atteint l’objectif qu’il s’était fixé en démarrant Koh-Lanta : "À ce stade-ci, j’ai déjà tout gagné car mon but était d’arriver dans le carré final à l’aube de l’orientation".

Pensez-vous qu’il faille être un fin stratège pour réussir dans Koh-Lanta ?

"Oui, mais il n’y a pas que ça qui compte. Je me suis un minimum renseigné pour savoir comment s’en sortir. En regardant un premier épisode, j’ai tout de suite compris la méthode. Ce n’est pas forcément le plus fort qui va aller jusqu’au bout de l’aventure. On est à la fois dans un jeu de force et de stratégie. Puis, il faut savoir jouer de ses amitiés…"

Comment qualifiriez-vous l’ambiance qui règne à présent dans Koh-Lanta ?

"Je ne sais pas quel genre d’ambiance régnait dans les autres saisons de Koh-Lanta puisque je ne regardais pas l’émission avant d’y participer. Mais je peux dire que depuis qu’Alain est parti de l’aventure, tout le monde s’entend super bi en. Cécila est un peu déçue que Nico ne soit plus là, mais c’est le jeu. Même si les gens critiquent et disent que je n’ai pas tenu parole, on est dans un jeu et c’était moi ou lui."

Après avoir dévoilé votre homosexualité dans l’aventure, vous avez poussé un coup de gueule sur les réseaux sociaux écrivant que votre compte Facebook n’était pas un site de rencontre…

"Ce n’était pas vraiment un coup de gueule mais plutôt une mise au point. Depuis que j’ai parlé de mon homosexualité dans Koh-Lanta , j’ai reçu énormément de messages de drague. Certains disent parfois que j’ai la grosse tête parce que je ne réponds pas à certains messages mais je ne sais pas répondre à tout. Et, surtout, je ne suis pas célibataire…"

Et justement, comment a réagi votre compagnon quand vous lui avez dit que vous alliez participer à Koh-Lanta ?

"Dès que j’ai su que j’allais participer à Koh-Lanta , je lui ai dit qu’à aucun moment il ne devait douter de moi, même si je suis à des kilomètres de lui. Je suis quelqu’un de très droit. J’ai l’homme le plus exceptionnel à mes côtés au quotidien. Cela fait 9 mois qu’on est ensemble. Et je peux vous assurer que je n’abandonnerai pas une si belle histoire…"

Face caméras, vous avez confié que vous étiez en froid avec votre père. Votre relation s’est elle améliorée aujourd’hui ?

"On s’est reparlé et tout va super bien. Tout cela m’a permis de faire tomber les barrières. Ce que les gens peuvent dire n’a aucune importance. Je sais que je suis quelqu’un de bien."

Si vous êtes sacré grand gagnant de Koh-Lanta et que vous empochez les 100.000 euros, que ferez-vous de cette jolie somme ?

"J’ai déjà une idée bien précise de ce que je veux faire. Une grosse partie de la somme me permettrait d’investir dans ma maison qui se situe à Dinant. Je garderai évidemment le reste en réserve."