Télévision La sixième et dernière saison de House of Cards sera tournée début 2018 et ne comprendra que 8 épisodes.

La délivrance est enfin tombée pour les fans de House of Cards. Mais aussi pour les 370 techniciens de plateau et les 2.000 personnes dont l’emploi dépendait de la série. Après un temps de réflexion d’un mois, Netflix a décidé de poursuivre sa description au vitriol des coulisses de la politique américaine lors d’une sixième et ultime saison. Dont la mise en chantier est programmée pour le début de l’année 2018.

"Je peux vous confirmer l’information parce que nous avons trouvé un arrangement pour produire la sixième saison de House of Cards, a annoncé en conférence de presse à New York le responsable des contenus de la plateforme, Ted Sarandos. Cette saison comprendra huit épisodes et la production démarrera au début de l’année 2018. Kevin Spacey n’y sera nullement impliqué. La star en sera Robin Wright. Et nous sommes réellement excités à l’idée de mettre la touche finale à cette série pour faire plaisir à nos fans."

Concrètement, tout est donc fameusement raccourci. Des 13 épisodes prévus initialement, il n’en reste plus que 8. Et comme il n’était plus question d’engager Kevin Spacey depuis l’avalanche de plaintes à son encontre pour harcèlement sexuel aussi bien à Londres que sur le plateau de House of Cards, l’intrigue a, forcément, dû être modifiée. En écartant définitivement le président Frank Underwood pour se recentrer sur celle qui avait déjà pris sa place à la Maison-Blanche durant plusieurs épisodes de la saison 5. Un changement déjà inscrit dans les étoiles, puisqu’à la fin de la cinquième saison, alors que le scandale Kevin Spacey n’avait pas encore éclaté, Claire Underwood se tournait vers la caméra après la déchéance de son mari pour déclarer un prophétique "Mon tour…"

Aucune information n’a par contre été fournie concernant la manière dont serait expliquée l’absence de Kevin Spacey. Mais il y a gros à parier que, s’inspirant des romans de Michael Dobbs dont est inspirée la série, que les scénaristes le feront tout simplement mourir.