Télévision

France Info a révélé une information qui en tout cas prête à confusion.

Au moment de s'inscrire à l'émission française, Laura Laune n'était pas une illustre inconnue. Elle avait déjà participé à Belgium's Got Talent et depuis 2013 son spectacle "Le Diable est une gentille petite fille" est produit par Jérémy Ferrari. Mais ce que personne ne savait, c'est qu'elle connaissait très bien Eric Antoine, membre du jury.

Interviewé par France Info, le magicien a avoué que la trentenaire avait déjà travaillé pour lui sur France 4. Il a également de bons contacts avec Jérémy Ferrari. Il reconnaissait le conflit d'intérêt.

Avant la diffusion, Eric Antoine a avoué mais sans pour autant l'avoir caché. "Dans la première émission, je dis que je connais Laura, que j'ai travaillé avec elle, et donc que je ne vais pas être impartial parce que j'ai déjà beaucoup d'amour pour elle". Seul hic, cette phrase avait été coupée au montage. 

Laura Laune n'a pas souhaité réagir. M6 dément en tout cas tout soupçon de tricherie: "Ce n'est pas parce qu'on se connaît qu'on va se privilégier", a indiqué un porte-parole. La société de production Fremantle a tenu à ajouter: "C'est un petit milieu. Tout le monde se connaît, il n'y a rien de choquant. Ce sont les votes du public qui déterminent le gagnant de l'émission."

Ci-dessous, découvrez les réactions d'Eric Antoine et des autres juges durant les prestations de la Belge



Laura Laune a gagné la finale et remporté 100.000€.