Télévision Il est le héros d'un feuilleton de télé-réalité. A voir dès le 7 décembre. Mais seuls les 4 premiers épisodes seront en clair

BRUXELLES Personne n'a oublié Jean-Marie Pfaff, le gardien des Diables Rouges, véritable héros du Mondial 86. A l'époque déjà, notre bonhomme n'avait qu'une obsession: que l'on parle de lui. Et avec les années, ça n'a pas changé.

A l'instar des Osbournes sur MTV, Jean-Marie est la vedette depuis septembre d'une émission de télé-réalité sur VTM, De Pfaffs. Un docu soap qui fait un malheur en Flandre, où 1,2 million de spectateurs se délectent chaque semaine de ses aventures. A partir du 7 décembre, les télé- spectateurs francophones pourront également suivre sa petite vie sur Canal+, chaque samedi à 20 h. Et quelle vie! Ne vous attendez à rien de particulièrement trépidant. Dans l'absolu, c'est même plutôt banal. Mais ce qui rend les péripéties savoureuses, c'est justement la personnalité de Zean-Marie et de ses proches. Il serait d'ailleurs plus exact de parler de tribu: ils sont dix sous le même toit, si on compte l'épouse, les filles, les gendres, les petits-enfants et même le beau-père! Sans oublier la chienne, Angie, qui laisse parfois des souvenirs malodorants en plein milieu du salon.

Pendant dix semaines, les équipes de VTM ont filmé jour et nuit notre Jean-Marie national. On retrouve ainsi El Sympatico tour à tour grand-père, époux, businessman ou baby-sitter. On le voit en train de faire sauter un de ses petits-enfants sur ses genoux ou encore en train d'écouter sa femme commenter les derniers potins. Il y a aussi Sam, le mari d'une de ses filles, qui joue les pères modernes mais manque de vomir en changeant les langes de son bébé! Et puis, il y a les soirées qui se terminent à 3 h du matin tout habillé dans la piscine. `Il faut retrouver les joies d'antan´, explique Jean-Marie. Des joies que ne partagent pas les voisins, qui appellent la police pour tapage nocturne.

La diffusion des Pfaffs aura lieu chaque samedi. Mais seuls les quatre premiers épisodes seront en clair. Les douze suivants seront cryptés. Histoire de vous inciter à prendre un abonnement! `Le but, c'est d'attirer de nouveaux abonnés´, reconnaît Christian Loiseau, directeur des programmes. Du côté de Canal, une réflexion est d'ailleurs en cours pour savoir si on va toujours laisser autant d'émissions en clair. `Canal est la seule chaîne à péage au monde à avoir du clair.´ Mais, on nous assure qu'il n'est pas question de mettre les Guignols en crypté. Ouf!

© La Dernière Heure 2002