Télévision Après la disparition de Jean-Philippe Smet, Thierry Luthers -qui chante et raconte Johnny- repart en tournée.

Si Johnny Hallyday nous a quittés, ses chansons resteront éternelles. Et Thierry Luthers, l’homme au plus de 35 ans de carrière à la RTBF (du Grand Cactus à La Tribune en passant par les directs foot sur Vivacité), lui voue une admiration sans bornes depuis sa tendre jeunesse. "On m’a raconté qu’à ma toute première amoureuse, quand j’étais petit, j’avais chanté Que je t’aime, nous confiait-il la semaine dernière, lors du décès du Taulier de 74 ans, dans nos colonnes. Par contre, je me souviens bien que je le chantais chez les scouts. Même si ma passion a vraiment débuté le 9 décembre 1976. Il se produisait au Country Hall du Sart-Tilman. Un vrai coup de foudre. Je me suis juré d’aller le voir sur scène chaque fois qu’il viendrait en Belgique. J’ai tenu parole. Et assisté à une trentaine de ses concerts. La dernière fois, c’était pour Les vieilles canailles. Cela faisait un peu tournée d’adieux. On sentait que le public, qui l’a ovationné, était là avant tout pour lui. C’était magnifique. La scène agissait comme une thérapie. Après quelques minutes, la magie opérait à nouveau. Même si, ce jour-là, je me suis dit que je ne le verrais plus jamais." Une drôle de prémonition…

La Rock’n’roll attitude

En marge de ses concerts avec orchestre, celui qui s’est déjà produit aux Fêtes de Wallonie, au Forum de Liège ou encore à Viva For Life a concrétisé un nouveau projet. À savoir rassembler le journalisme et sa passion pour Johnny dans un seul et même spectacle. "Ce concert à Charleroi était prévu de longue date, nous expliquait Thierry Luthers. Je raconte sa vie en musique. La mort fait partie de la vie et la sienne fut romanesque, comme un feuilleton, avec des épisodes incroyables où on l’avait presque enterré et des renaissances." Sa devise ? "Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux, tout en gardant la Rock’n’roll Attitude".

De ce concert spécial dont il ne savait encore que dire il y a quelques jours ("ses chansons marquaient le calendrier de ma vie, il va laisser un vide immense") suite à la disparition de son idole, on en sait un peu plus aujourd’hui. Dans Thierry chante et raconte Johnny, le journaliste sportif retrace chronologiquement les événements marquants de la vie et des 58 ans de carrière du chanteur. "U ne carrière aussi longue que mon âge", assure d’ailleurs l’homme de 58 ans en entamant son show. Accompagné de deux musiciens, Thierry Luthers revisite ainsi une trentaine d’extraits musicaux. "Je ne suis pas sacrilège, je respecte toutes les tonalités, tous les arrangements, mais je le réinterprète à ma manière."

En savoir plus

La première hennuyère de Thierry chante et raconte Johnny aura lieu au Poche, à Charleroi, le dimanche 17 décembre à 16 heures.

Infos et réservations : Les places sont à un prix unique de 18 €, à verser sur le compte du théâtre Le Poche, rue du Fort 70 :

BE56 2631 2002 2988.