Télévision Le jeune chanteur liégeois a été approché par la production française de la comédie musicale. Mais rien n'est signé

PARIS Le 19 septembre, la comédie musicale Tintin et le Temple du Soleil - produite en Belgique, créée en flamand à Anvers et en français à Charleroi - vivra sa grande première parisienne. On avait annoncé que le spectacle serait joué sous un chapiteau aménagé pour la circonstance à l'hippodrome d'Auteuil. Les producteurs n'aiment pas le mot chapiteau. Ils parlent d' Espace Tintin: «C'est évidemment une sorte de chapiteau, mais avec une dimension de théâtre. Ce sera quelque chose de spécial. Vous pourrez le constater lorsque le montage sera terminé: dès le mois d'août!» nous a raconté Marc Besson, un des initiateurs anversois du projet.

A Paris, les locations sont ouvertes jusqu'au 1er novembre et les producteurs espèrent prolonger jusqu'à la fin de l'année. «Les nouvelles sont réjouissantes: à ce jour, plus de 40.000 places sont déjà vendues.»

A Charleroi, les producteurs belges avaient fait appel, pour le rôle de Tintin, à un chanteur... français. Il s'appelle Vincent Eden et il a, dans le domaine des vraies comédies musicales, un palmarès gros comme ça (avec notamment une participation très remarquée dans Le Titanic monté à Liège par l'Opéra Royal de Wallonie).

A Paris, les producteurs français préféreraient un Tintin... belge: ils songent à Jonatan, ce jeune chanteur liégeois de 17 ans qui reste, avec le Québecois Jean-Sébastien et le Français Thierry (le sosie de David Bowie) parmi les trois derniers postulants de A la recherche de la nouvelle star sur Club RTL. Et qui, de ce fait, est déjà une star montante.

C'est probablement la raison pour laquelle les producteurs parisiens se sont intéressés à lui.

Hier matin, Bel RTL annonçait que notre Jonatan serait Tintin sur la scène parisienne. C'est aller un petit peu vite en besogne.

"Les choses se bousculent"

Nous avons eu sa maman au téléphone ce jeudi midi: «Il est exact que Jonatan a reçu une proposition en ce sens. Mais rien n'est signé. Les choses se bousculent un peu, en ce moment. Jonatan a la chance de recevoir énormément de propositions et il a décidé d'attendre que le concours se termine avant de décider. Mais c'est vrai que les producteurs du Temple du Soleil l'ont contacté et ils lui ont même fourni des maquettes musicales. Mais on ne sait pas du tout s'il signera avec eux.»

A Anvers, Marc Besson, producteur belge du spectacle, confirme: «La décision ne m'appartient pas. Elle dépend du producteur français qui, je le sais, est intéressé par ce Jonatan. Il ne s'agit pas, pour autant, d'éclipser Vincent Eden qui a toujours le rôle. Mais, dans ce genre de casting, on a toujours une doublure et, si Jonatan accepte, il est clair qu'il tiendra le rôle de Tintin en alternance avec Vincent Eden. Mais il est encore impossible de dire à quel rythme.»

A Anvers, comme à Paris, on attend avec impatience la date du 19septembre. Mais l'horizon ne s'arrête pas sur les bords de la Seine. «Oui, des possibilités existent d'aller jouer ce spectacle ailleurs, mais je ne peux pas encore en dire plus pour le moment. Nous sommes notamment en négociation avec Londres et même avec les Etats-Unis. Dans un cas comme dans l'autre, on peut estimer la probabilité d'y monter Tintin et le Temple du Soleil à une chance sur deux. J'espère pouvoir annoncer quelque chose d'officiel avant la première parisienne. Quant à l'affaire Jonatan, tout devrait être réglé dès la semaine prochaine.»

© La Dernière Heure 2003