Télévision Julie Denayer rejoint François Troukens dans "Un crime parfait ?" sur RTL-TVI.

Décembre 2012. Quatre jours avant Noël, dans le village breton de Val d’Izié, trois enfants d’une même fratrie découvrent, sur le pas de la porte, leur mère abattue d’une balle dans le visage. La scène est effroyable. Rapidement, l’ex-mari de la victime est soupçonné de meurtre mais, une certaine "Madame G" se dénonce par le biais de lettres anonymes. Voilà l’affaire qui ouvrira la nouvelle saison d’Un crime parfait ?, ce dimanche, sur RTL-TVI.

L’émission prend une tournure différente grâce à l’arrivée de la charmante Julie Denayer aux côtés de François Troukens. Ensemble, ils se plongeront dans l’investigation des enquêtes judiciaires qui ont marqué ces vingt dernières années. Elle, en tant que journaliste, et lui, en tant que consultant judiciaire. "Je lui poserai des questions sur les affaires diffusées et il me répondra avec l’expertise du domaine que son parcours judiciaire lui a donnée."

Comment se sont passés les enregistrements avec François Troukens ?

"Très bien ! J’ai été étonnée de la rapidité à laquelle on a été sur la même longueur d’onde. Ça a directement marché. On discute en équipe de ce qu’on veut relever et creuser dans chaque enquête. On apporte chacun notre touche."

Comment vous préparez-vous aux histoires racontées dans Un crime parfait ?

"C’est une préparation assez simple. Je visionne le sujet et je fais des recherches. Ce sont des achats français, contrairement à Indices où l’on trouve des enquêtes belges faites maison. Donc, entre le moment où les sujets ont été tournés et la diffusion, il s’est certainement passé des choses. J’actualise et prépare les questions que je vais poser à François."

Après Face au juge, Indices et Un crime parfait ?, arrivez-vous encore à ouvrir un polar ou à en regarder un à la télévision ?

"Avant, j’adorais ça. J’enchaînais les séries américaines qui traitaient du judiciaire. J’adorais les enquêtes, les thrillers. Il n’y avait que ça qui m’intéressait. Mais, depuis que je travaille là-dedans, je suis complètement partie dans autre chose. Je cherche davantage des livres plus légers. Je suis tellement dans des histoires souvent hallucinantes et douloureuses pendant la journée que j’ai besoin de voir autre chose en rentrant chez moi. Le judiciaire, c’est un domaine qui prend aux tripes et c’est pour ça que je l’aime autant.

"C’est comme une double grossesse !"

Le 31 juillet dernier, Julie Denayer donnait naissance à son premier enfant, un petit garçon prénommé Gaspard né de son amour avec l’animateur de la RTBF Adrien Devyver.

Si la jeune maman est en congé de maternité jusqu’à la Toussaint, elle n’abandonnera toutefois pas les téléspectateurs. Ceux-ci pourront, en effet, la suivre dans Un Crime Parfait ? et dans Indices… enceinte ! "Lors du tournage de l’émission, j’en suis plus ou moins au huitième mois. On ne peut pas cacher que je suis enceinte. Ce sera un peu bizarre de se voir enceinte à l’écran alors que le bébé est né. C’est un peu comme une double grossesse !", plaisante Julie Denayer qui, dès son retour, reprendra toutes ses activités. "Indices, Face au juge et le JT, je reprends tout. Je suis une bosseuse qui aime les challenges et qui a la chance de faire un métier qu’elle aime donc le travail me manque un peu, oui. Mais, pour le moment, je profite d’une autre partie de bonheur de ma vie."