Télévision Après avoir passé l’essentiel de son séjour sur l’île de l’exil, Julie a perdu son duel face à Raphaëlle et est éliminée de Koh-Lanta.

Candidate atypique s’il en est, Julie a définitivement quitté l’édition All-stars de Koh-Lanta organisée aux îles Fidji. Isolée sur l’île de l’exil depuis le début, elle s’est inclinée dans le duel qui l’opposait à Raphaëlle pour rester dans l’aventure. Sans regret et des souvenirs mémorables plein la tête. Son optimisme à toute épreuve et son espièglerie vont manquer aux téléspectateurs.

Comment avez-vous vécu cette deuxième édition de Koh-Lanta à laquelle vous avez participé ?

"Cette deuxième édition, c’était la cerise sur le gâteau. Comme pour la première, j’ai profité à fond de cette aventure extraordinaire."

Vous êtes enchantée alors que vous avez été envoyée directement sur l’île de l’exil où vous avez passé plusieurs jours toute seule…

"Mais c’était extraordinaire. J’étais comme un explorateur qui découvrait une île pour la première fois. Il y avait tout à conquérir. Pour moi qui adore cet aspect de l’aventure Koh-Lanta, c’était magnifique. Avec ce côté Robinson Crusoé, j’étais dans mon élément. Je me suis régalée. Et puis, ce que j’ai vécu, c’était de l’inédit dans l’histoire de Koh-Lanta. C’était une grande première. C’est extraordinaire de sentir qu’on est la seule aventurière sur une île et de l’avoir entièrement pour soi. C’était une aventure dans l’aventure."

Seule sur cette île, à quoi occupiez-vous votre temps ?

"Franchement, les journées passent très vite. Il faut aller chercher de l’eau, trouver de quoi manger et faire le repas… Il faut aussi chercher du bois pour se construire un abri et du feuillage pour se fabriquer un petit lit douillet. Et puis, il fallait explorer l’île et voir si je pouvais trouver des colliers d’immunité."

Vous avez été éliminée au terme du duel qui vous opposait à Raphaëlle. Ceci dit, vous avez été une candidate redoutable parce que vous signez un exploit. Racontez-nous ça ?

"C’est une très grande fierté d’avoir battu le record de l’épreuve qui nous était proposée, à savoir de maintenir un bâton entre deux extenseurs. On a tenu deux fois plus longtemps que le record précédent, une heure contre 30 minutes auparavant. Je suis très fière de moi malgré le résultat qui est que j’ai perdu le duel ! Mais quel beau duel ! J’ai eu une adversaire de taille et ça m’a fait très plaisir."

Au-delà de ce record, vous posez aussi un geste d’une rare générosité puisque vous avez offert à votre adversaire le collier d’immunité que vous aviez trouvé sur l’île…

"C’est ma nature. J’avais dit que si j’en trouvais un et que j’étais éliminée, je le donnerais, c’est ce que j’ai fait. Quand je dis quelque chose, je tiens parole, c’est pour ça qu’on peut compter sur moi, que ce soit au quotidien ou dans Koh-Lanta. Et puis, Raphaëlle est une personne extraordinaire. J’ai été très heureuse de lui offrir ce collier, elle le méritait."

Cette deuxième aventure vous laisse-t-elle des regrets ?

"Aucun. Je suis ravie d’avoir pu participer à un second Koh-Lanta. Participer à une édition, c’était déjà merveilleux. Alors deux ! Je me suis régalée. On ne peut pas avoir de regrets quand on participe à Koh-Lanta."

Vous seriez partante de participer à une troisième aventure, comme Clémence ?

"Je n’y pense pas mais il est vrai que je me suis beaucoup régalée cette fois-ci. Alors, on verra, la vie nous réserve tellement de surprises. Mais j’aimerais bien faire d’autres émissions…"

Lesquelles ?

" Danse avec les stars ou Fort Boyard car ce sont des émissions que je suis depuis longtemps. Tout le monde rêve de les faire."

Vous avez attrapé le virus de la télévision ?

"Je n’ai pas attrapé le virus de la télévision mais celui du bonheur qu’on me donne en retour. Dans la grande majorité, je n’ai que des retours positifs des gens qui regardent Koh-Lanta, ce qui fait que c’est un pur bonheur de passer à la télévision. Les gens me disent que je les fais rire, que je leur donne du plaisir. Je n’ai pas été sur les poteaux ou remporté les 100.000 euros, mais ce que j’ai gagné auprès des gens c’est encore bien plus beau."

Sans dévoiler la suite de l’émission, quels sont vos favoris pour la victoire finale ?

"Quand on est repris dans un All-stars, on mérite tous d’aller jusqu’aux poteaux. Si on participe, c’est que nous avons tous le potentiel pour y arriver. Ceci étant, je ne peux pas cacher que mes petits chouchous sont les aventuriers avec lesquels j’ai participé à ma première aventure, en 2016. À savoir Jérémy et Candice. Je leur souhaite d’aller le plus loin possible."