Télévision Christophe Bourdon écrit une série de 10 épisodes pour la RTBF. Et rêve de la réaliser.

Quand on travaille pour les Pigeons , il est logique de vouloir voler de ses propres ailes. Mais Christophe Bourdon n’est pas un Enfant de chœur : avant de réaliser son premier long métrage (il est déjà passé derrière la caméra pour un court, aux références dardenniennes, Le zombie au vélo ), il faut faire ses preuves. Avec sa complice Anne-Françoise Leleux, il a donc présenté un projet à la Fédération Wallonie-Bruxelles. Qui l’a retenu parmi les quatre gagnants de cette année.

"Cela devait s’appeler Le Pont, mais comme c’est déjà le titre d’une série scandinave et qu’une américaine s’intitule The Bridge, nous allons changer", explique-t-il. Le concept ? "Le 15 août, à Dinant, une grande course de baignoires est organisée. Et ce jour-là, une personne tombe du viaduc Charlemagne, le plus haut de Belgique. Meurtre ? Suicide ? Autre chose ? Pendant dix épisodes, on suivra chaque fois une personne différente, du bourgmestre (qui ne sera pas Richard Fournaux…) à un simple employé. Ce sera une enquête assez noire, dans l’esprit du Cluedo, mais centrée sur les relations entre les gens. Tout en mettant en valeur la Wallonie et ma belle ville de Dinant."

Prévue pour 2017 ("Il reste de nombreuses étapes à franchir avant d’avoir le feu vert définitif"), sans casting prévu ("J’aimerais bien que Poelvoorde ou Lanners soient intéressés, mais on va surtout essayer de révéler de nouveaux talents de chez nous"), la série doit encore être peaufinée. "Stephen King dit : ‘Le vrai travail n’est pas d’écrire mais de réécrire’. Heureusement, nous pouvons compter sur un consultant de renom, Martin Brossollet, qui a notamment scénarisé Sœur Thérèse.com ou La Crim’ . C’est vraiment excitant." Et, qui sait, il prendra peut-être la place du réalisateur le temps d’un épisode. Pour l’envol de Bourdon.