Télévision L’acteur et auteur américain, star de L’étoffe des héros, s’est éteint à 73 ans.

"Sam Shepard est décédé jeudi à son domicile du Kentucky" , a annoncé lundi un porte-parole de sa famille au New York Times . L’ex de Jessica Lange - 24 ans de vie commune - serait mort des suites d’une sclérose latérale amyotrophique ou maladie de Charcot.

C’est en incarnant Chuck Yeager, le premier pilote à avoir franchi le mur du son dans L’étoffe des héros, que Sam Shepard a connu la gloire. Son rôle de cow-boy astronaute reste dans toutes les mémoires et lui a valu une nomination pour l’Oscar du meilleur second rôle en 1984.

Le comédien avait aussi brillé dans Les Moissons du Ciel de Terrence Malik, en 1978. En 2013, il s’était également illustré aux côtés de Matthew McConnaughey dans le film Mud : sur les rives du Mississippi de Jeff Nichols. Grand auteur reconnu - il a reçu le prix Pulitzer pour sa pièce L’Enfant enfoui en 1979 -, Sam Shepard avait fait de l’écriture (plus de 40 pièces à son actif) sa passion. L’homme a publié pas moins de cinq romans et recueils de nouvelles, dont Motel Chronicles (1982) qui servira de base à Paris Texas, le légendaire film de Wim Wenders, long-métrage pour lequel Sam Shepard en personne avait peaufiné le scénario et qui a remporté la Palme d’or à Cannes en 1984.

On se souvient également qu’il avait repris - au banjo - du Nirvana avec son ex des années 60, Patti Smith. C’était en 2007, lors de la sortie de l’album de reprises Twelve de l’icône punk sur lequel on découvre une nouvelle version de l’hymne grunge Smells like teen spirit. Sam Shepard avait en effet lui-même joué dans un groupe psyché, The Holy Modal Rounders, à la fin des années 60. Bref, un artiste complet, à l’étoffe d’un héros.