Télévision La chaîne publique sera omniprésente sur la Grande Boucle

BRUXELLES L’actualité ne s’arrête jamais. La Coupe du Monde bat actuellement son plein mais, déjà, du côté de la grande maison du Boulevard Reyers, on songe au Tour de France, qui démarre dans dix jours, depuis Strasbourg. Et si la Deux, continuera évidemment de diffuser les matches de foot, jusqu’au jour de la finale, le 9 juillet, la Une, pour sa part, mettra le grand braquet, dès le 1er juillet prochain, pour que les passionnés de vélo ne ratent rien du plus grand événement mondial de la discipline.

Nous avons rencontré hier, une partie de l’équipe qui travaillera sur le Tour (la chaîne publique a accrédité quelque 40 personnes pour l’événement, même si elles ne seront que 17 ou 18 présentes en même temps sur les routes de France pendant ce mois de juillet) pour faire le point sur le programme mis en place par les rédactions sportives de la télévision et de la radio. On peut le dire dès maintenant, la RTBF a vraiment mis les petits plats dans les grands à l’occasion de ce Tour, qui promet d’être passionnant dans la course à la succession de Lance Armstrong.

La couverture télévisuelle se déclinera sur trois axes. Outre les retransmissions en direct, assurées tour à tour par Laurent Bruwier, Benjamin Deceuninck et Rodrigo Beenkens (qui ne débarquera sur antenne qu’après la finale de Coupe du Monde), accompagnés des consultants habituels, Gérard Bulens (pour la première moitié) et Mark Uytterhoeven (pour la seconde), la RTBF a décidé d’offrir aux téléspectateurs deux autres émissions qui viendront compléter l’actualité de chaque jour. Les habitués connaissent le concept d’A Bicyclette, qui sera reconduit cette année, présenté par Hervé Gilbert et Frank Peterkenne. L’émission reviendra en détails sur les événements du jour, voire de la veille, tant avant qu’après l’étape quotidienne.

La plus grande nouveauté, toutefois, concernera un programme, présenté par Ophélie Fontana (qui présente régulièrement le 12 minutes ) et qui s’intitulera Le Tour au Quotidien. Il s’agit d’une émission de 26 minutes, en direct (chaque jour à 18h55), qui abordera les aspects que le spectateur ne peut voir lors du direct. Des magazines décalés, en quelque sorte, qui permettront à tous ceux restés en Belgique en juillet de découvrir ces petites histoires qui font la Grande Boucle. “Je me réjouis de vivre ce Tour de l’intérieur, c’est une expérience incroyable”, confiait Ophélie hier. Elle a promis de nous confier ses impressions une fois la course lancée…