Télévision Le Grand Cactus est reparti pour une 4e saison sur la Deux. Nous avons suivi leur toute première FAN DAY à Walibi

On prend les mêmes et on recommence ! Ou presque. Car en plus de la bande de comédiens (Kody, Freddy Tougaux, Martin Charlier, les Poufs, etc.) ou des chroniqueurs (Livia Dushkoff, David Jeanmotte et Thierry Luthers), la troupe emmenée par Jérôme de Warzée s’offre Pablo Andres cette année après le départ de James Deano qui désirait poursuivre sa carrière dans le rap (auteur du tube Les Blancs ne savent pas danser). En effet, l’agent Verhaegen viendra y faire quelques capsules vidéos cette année.

"Je fais semblant d’être une vedette en m’asseyant à côté d’eux", rigole d’entrée de jeu un fan, venu en cette belle journée ensoleillée de fin août pour rencontrer les stars du Grand Cactus, l’émission d’humour phare de la RTBF (plus de 300.000 téléspectateurs à chaque fois) qui reprend ce jeudi 13 septembre. En pleine séance de dédicaces/selfies avec les gagnants du jour, la bande de comiques s’amuse comme à la télé, entre leur plateau de burger et leur bic à portée de main. "J’en ai déjà signé 600 et toi Kody ?", taquine Jérôme de Warzée. "Thierry, t’aurais dû prendre tes CD’s, photos et slips !" rigole David Jeanmotte, entre deux bisous au kangourou (la mascotte de Walibi), à propos du journaliste sportif Thierry Luthers connu aussi pour ses concerts hommage à Johnny Hallyday. Leurs tendres messages à leurs plus fidèles fans ? "Pleins de bisous" de la part de Livia, "Grand Bacio" de Carmela Giusto (qui ne reprendra pas sa chronique cinéma cette année mais optera pour une rentrée 2.0) ou encore "Amitiés et surtout Forza Standard" de la part de Martin Charlier, alias Kiki L’Innocent. "Ils sont géniaux", nous confient Tiziana et Martine de Cocrou ou encore Laure et Lilou de Bousval, lectrices de la DH présentes sur place lors de cette FAN DAY. Ils sont très sympathiques, abordables et plus beaux en vrai (sourires) !" Leur préféré ? "Kody car il est trop drôle avec ses imitations ! Et il est plus petit en vrai qu’à l’écran mais bon en même temps, il est beaucoup assis aussi à la télé (rire) !" Quant à Lucas, Margô, Anthony et Caroline, ils sont venus de Glens (Visée) pour l’occasion car "on adore le Grand Cactus ! En plus, ils sont super naturels, disponibles et ils ne se prennent pas du tout la tête. Adrien et Freddy, arrivés un peu à la bourre, mangeaient même leurs frites pendant la dédicace, c’était drôle !"

Une rentrée sous le signe de l’humour

À peine le temps de digérer les burgers du saloon que toute la troupe du Grand Cactus part ensuite faire le grand plongeon dans la célèbre Radja River. "On a perdu la gamine qui était là", plaisante Jérôme en fixant du regard Carmela assise à côté d’une petite fille dans la célèbre bouée du parc d’attractions. "Tiens-la mieux, ce n’est pas la tienne (rires) !" Bref, ça crie, ça tangue et surtout… ça blague ! "Les permanentes, c’est foutu maintenant !", rigole ainsi David Jeanmotte juste avant de passer sous la cascade d’eau. "Et on va encore dire que je ne me mouille pas pour cette émission !", conclut le chef de bande de Warzée, un brin crispé après cette trempette dans la rivière sauvage mais avec toujours le sourire aux lèvres.

Et son comparse Adrien Devyver, qui s’est lancé lui à l’assaut du train de la mine avec Livia, Kody et compagnie, de ne pas jouer la comédie. "Je ne suis pas un amateur de sensations fortes", avoue l’animateur des Enfants de chœur et le "garant du rythme" de l’émission d’humour de la Deux. "Mais j’aime le côté familial de ce genre de parc, qui convient à tous. J’y viens d’ailleurs chaque année avec mes neveux et nièces. L’objectif ici était vraiment de rencontrer notre public et de jouer encore plus sur l’interactivité avec les fans. Au-delà des réseaux sociaux. Car il est important d’avoir un feedback avec nos téléspectateurs qui n’ont pas forcément la même lecture que nous des émissions." Cela cacherait-il une envie de l’animateur de se lancer dans l’humour ? "Non, du tout", sourit celui qui vient d’être papa d’un petit Gaspard. "Je ne pense pas que j’en serais capable. J’aime bien l’humour dans la spontanéité. Je pense donc que je me débrouille pas mal au niveau répondant mais, par contre, créer une chronique de A à Z, je ne pense pas que j’y arriverais…"

© DR

Du changement dans la continuité en somme. "On part ici sur la saison 4 et on ne changera pas grand chose car on ne change pas une équipe qui gagne ! On a quelques ajustements au niveau des actus en vrac et de quelques séquences comme les Poufs mais, globalement, on garde la même formule. Car on a réussi à créer une chouette atmosphère de groupe." Et qui dit groupe, dit groupies. Lesquelles se sont éclatées à voir Kody flipper dans la montagne russe du Loup-Garou. "C’est vrai que sur la montée, j’appréhendais un peu et... j’avais raison !, confesse l’humoriste qui s’est agrippé à une jeune fan tout au long du trajet ("Kody est devenu blanc !" balance, en rigolant, Livia). Ça fait 15 ans que je ne vais plus dans un parc d’attraction et la reprise est dure. Elle m’a dit qu’elle avait peur mais, finalement, en me voyant, elle a plus rigolé qu’elle n’a eu peur. Je crois qu’elle n’a plus de bras tellement je le lui ai serré (sourire) !"

En sortant de la Calamity Mine, Freddy et Martin avaient eux plutôt bonne mine. "Moi, je suis plutôt un casse-cou", plaisante ce dernier. "Mais Freddy, lui, c’est plutôt un casse-couilles (rire) ! Non, mais on est toujours étonné que les gens nous aiment à ce point-là", souligne Kiki L’innocent entre deux selfies avec des supporters. "On ne se met pas comme objectif de faire mieux car la barre est déjà haute. Alors, même s’il y aura quelques nouveautés, on va déjà essayer de faire aussi bien, ce serait déjà bien." "On dit que l’amour dure trois ans donc si on continue pour une quatrième saison, c’est qu’on s’aime vraiment !" rajoute Freddy Tougaux qui admet avoir plus peur des manèges avec les petits chevaux qui tournent que des sensations fortes. "Pour la plupart, on se connaît fort bien dans l’émission mais pas en dehors. Ici, on ne joue pas de rôle… on prend déjà tellement de place sur scène que le but est de passer du temps avec nos fans. Même si on n’a pas l’habitude de cela, on se met à leur disposition. On leur doit bien ça car c’est quand même grâce à eux si on est là !"


Plus de photos et de vidéos de cette FAN DAY à voir sur dh.be