Télévision Dernier journal ce dimanche. Son rédacteur en chef, Eric Silance, a appris sa suppression en lisant la DH!

BRUXELLES A peine trois ans après son lancement, on peut se demander ce qu'il reste de vraiment belge sur AB 3, en dehors de Ça va se savoir (qui est tourné en Belgique) et de quelques programmes mineurs. Comme nous vous l'avions révélé la semaine dernière, la chaîne a décidé de supprimer son JT. Le dernier journal sera diffusé ce dimanche, à 18 h 30. A partir de lundi, les téléspectateurs auront droit uniquement à un mini-JT de 6 minutes tout en images, sans présentateur, et diffusé vers 22 h 30, après le film.

On imagine évidemment le choc que la nouvelle a provoqué au sein des équipes d'AB 3. La décision a ainsi été prise sans en avertir le rédacteur en chef de la chaîne, Eric Silance, qui se trouvait alors en vacances. «J'ai appris la nouvelle en lisant La Dernière Heure», explique-t-il. «Finalement, ce jeudi, j'ai été licencié. J'avoue que j'ai été sidéré par cette suppression. D'autant que le JT était devenu une priorité pour la direction. Avant les vacances, on me demandait même de réfléchir à une version de 50 minutes! On était aussi arrivé à doubler les audiences en un an. En ajoutant la rediffusion du soir sur AB 4, on tournait autour des 100.000 téléspectateurs.»

L'association des journalistes d'AB 3 a également décidé de réagir dans un communiqué pour déplorer cette disparition. «Nous rappelons que le journal faisait partie du top 3 des émissions de la chaîne. Il était suivi et précédé d'émissions ayant des audiences nettement inférieures. Il était l'une des vitrines les plus remarquables de la chaîne, c'est lui qui a ouvert l'antenne le 6 octobre 2001. Mettre un terme à cette émission d'information est perçu par l'association des journalistes d'AB 3 comme étant une erreur.»

Dimanche, c'est Benjamin Adnet qui assurera la présentation de ce dernier JT. On devine facilement qu'il aura certainement un pincement au coeur. «C'est vrai que c'est la fin d'une aventure, mais aussi le début d'une autre. Cela faisait trois ans que ce journal existait. Maintenant, à partir de lundi, il y aura le 6 minutes. On verra ce que ça donnera.»

En tout cas, les journalistes d'AB 3 préparent un journal spécial pour l'occasion. «On a prévu des bêtisiers ou encore des reportages sur les faits marquants qu'on a couverts en trois ans. On reverra les images du début, pour se souvenir du travail effectué par les équipes. On avait réussi à créer un journal assez différent, avec une équipe jeune.»

Reste à connaître l'avenir des journalistes. «Pour l'instant, hormis Eric Silance, tout le monde reste. On voit comment redistribuer nos forces. On évoque une nouvelle émission d'info hebdomadaire.» Reste à voir quand. Lundi, AB 3 tiendra sa conférence de presse de rentrée. Nul doute que la disparition de son JT y alimentera l'essentiel des conversations...

© La Dernière Heure 2004