Télévision Proximus TV envisage d’écrémer dans ses effectifs, alors qu’Eleven embauche…

Ça va bouger, dans le landerneau des journalistes télé et consultants du ballon rond.

L’arrivée en Belgique de deux nouvelles chaînes sportives (Eleven et Eleven Sports) dès cet été, et leur intégration à l’offre sportive de Proximus TV, est en train de rebattre les cartes du milieu cathodico-footballistique.

La chaîne Eleven qui assurera toute seule son habillage et sa mise en sauce éditoriale, entend effectivement s’entourer de visages connus à l’expertise pointue pour encadrer son offre foot, qui repose sur le championnat italien (Série A), français (Ligue 1), brésilien, écossais, ainsi que la Coupe d’Angleterre. "Étant donné que les chaînes qui diffusent du foot en Belgique le font au moyen de journalistes et consultants compétents, Eleven est conscient qu’il faudra se hisser à un niveau équivalent pour les concurrencer", nous confirmait la chaîne, hier.

Si le processus de recrutement a été lancé il y a dix jours, aucun contrat ne serait encore formellement signé.

Mais en coulisses, ça s’active.

Nous apprenions ainsi hier, à source sûre, que si Proximus vient de réaliser un gros coup en étant le premier à annoncer la distribution des deux nouvelles chaînes de sport, l’opérateur est néanmoins dans l’idée de faire des économies par ailleurs. Il se murmure ainsi qu’un écrémage dans ses effectifs journalistiques est de plus en plus probable…

Par ailleurs, Proximus 11 et Proximus 11 + devraient, selon nos infos, prochainement cesser la diffusion en plateau !

Jusqu’ici, un match de Jupiler League, retransmis par Proximus TV, voyait Marc Delire ou Vincenzo Ciuro accueillir, en plateau, un ou deux consultants pour préfacer le match, l’analyser à la mi-temps et le décrypter au coup de sifflet final. Au moins un journaliste était également présent au stade, pour recueillir les réactions en bord de terrain. Le plan serait donc de supprimer ces plateaux et de se contenter de bords de terrain avec un journaliste et un consultant sur place…

Reste à voir qui fera les frais de ce remaniement. Et s’ils trouveront leur bonheur du côté de chez Eleven…

Pour la Ligue 1, s’attacher les services de Stéphane Pauwels, mordu du championnat français (qu’il commente déjà sur RMC et MyTéléfoot) constituerait un réflexe naturel pour Eleven.

Le français Benjamin Niçaise ou encore Nordin Jbari (actif à l’Estac Troyes durant quatre ans) pourraient également constituer des pistes crédibles.

Bien qu’à notre connaissance, aucun contact n’ait (encore) été noué. Pour le Calcio, le nom de Walter Baseggio qui a multiplié ses activités de consultance ces derniers mois, résonne comme une évidence.

Du côté de Be TV, qui par rapport à l’an dernier n’a plus les droits du Calcio ou de la Ligue 1, du moins tant que les négociations (en cours, et à un stade avancé) avec Eleven n’aboutissent, des mouvements potentiels ne sont pas à exclure non plus.

Une chose est sûre : le mercato va s’animer. Et vite : dès le 2 août, Eleven sera on air