Télévision

Alors qu'un conseil d'administration se tient en ce moment au siège bruxellois de RTL Belgique, le personnel de la filiale belge de RTL Group a décidé de sortir du bois face aux multiples informations parues ces derniers jours dans la presse. 

Des informations qui, comme le relaie La Libre Belgique, font état de l'adoption d'un "plan de transformation", baptisé Evolve, qui pourrait se traduire par le départ d'une centaine d'employés (sur un effectif salarié de quelque 550 personnes, auquel il faut ajouter plus de 200 collaborateurs). Le patron de RTL Belgique, Philippe Delusinne (notre photo), a convoqué les administrateurs pour les informer du contenu de ce plan avant de le soumettre au personnel.

"Nous ne pouvons plus nous taire !", peut-on lire dans un communiqué signé par les représentants du personnel de RTL Belgique dont nous avons pu prendre connaissance. "Choqués" par les informations auxquelles la presse a eu accès, les représentants du personnel de RTL Belgium disent vouloir briser le silence à quelques heures d’un conseil d’entreprise extraordinaire. Les membres du CE ont été convoqués par la direction ce jeudi à 9 heures pour prendre connaissance du plan de transformation "Evolve". A 11 heures, Philippe Delusinne s'adressera à l'ensemble des équipes de RTL Belgique.

Les représentants du personnel se disent surtout "choqués" par la "manipulation des chiffres". Ils rappellent que la santé financière de RTL Belgium est bonne, "voire très bonne", depuis 2002. Et même si le marché publicitaire est actuellement plus tendu, la conjoncture est loin d’être catastrophique.

"Choqués" aussi par l’évocation de licenciements (entre 90 et 110 départs, selon nos informations). Pour eux, TF1 serait clairement un prétexte. "Depuis près de 30 ans, la direction sait que TF1 étudie la possibilité de commercialiser ses écrans publicitaires en Belgique. Pour le moment TF1 n’a pas pris 1 euro à RTL. S’il devait y avoir des licenciements, cela serait une mesure préventive et injustifiée pour garantir à l’actionnaire ses dividendes".

S'agissant de la nécessité, pour RTL Belgium, de s'adapter aux nouveaux modes de consommation des médias, le personnel en est pleinement conscient et l'accepte. "Le personnel réclame depuis des années la mise en place progressive d’une vraie stratégie digitale, affirment-ils. La direction reconnaît elle-même avoir fait preuve d’immobilisme en la matière. Les employés de RTL ne peuvent pas être les victimes de ce réveil brutal et tardif !". Et plus que jamais, disent-ils, notre entreprise aura besoin de l’expérience et des connaissances de chacun pour relever ce défi.