Télévision

Le Parti populaire s'est étonné lundi de ne pas avoir été invité au débat politique dans le cadre de l'émission de lundi soir de la RTBF sur l'avenir de la Belgique

BRUXELLES "Tant du point de vue socio-économique que de la promotion du confédéralisme, nous sommes le seul parti francophone proche de la N-VA", a commenté M. Modrikamen, qui y voit un argument pour faire état d'un autre type de discours sur les plateaux de la RTBF.

Il estime que l'absence du PP dans l'émission ertébéenne constitue une violation du règlement d'ordre intérieur de la radio-télévision de service public en matière d'équilibre politique et d'objectivité.

A la RTBF, on réplique qu'il s'agit là d'un choix éditorial et que la représentation du PP dans les émissions du boulevard Reyers est garantie sur un plus long terme.

Le PP s'est prononcé la semaine dernière en faveur du confédéralisme, selon lui inévitable pour éviter une scission du pays.

© La Dernière Heure 2010