Télévision

Chez les Lemaire, le théâtre est une passion. " J’ai pris des cours de déclamation et fait le Conservatoire , nous explique Guy Lemaire, présentateur des Ambassadeurs sur La Une. Mais, à un moment donné, j’ai dû faire un choix entre le journalisme et la comédie parce que la RTBF m’a proposé un contrat. J’ai choisi le journalisme, notamment parce que la seule troupe permanente de théâtre à Liège a été supprimée. "

De son côté, Brieuc Lemaire, fils du présentateur, a choisi de se consacrer uniquement à cette passion pour la scène qu’il a depuis l’enfance. "Bien que j’ai un style de vie un peu bohème, j’ai toujours mis en garde mon fils concernant les travers de ce métier et la difficulté à y accéder et à en vivre. Quand on devient père, on pense au meilleur pour son enfant donc on lui dit qu’il est mieux pour lui qu’il fasse des études avant de se lancer dans le grand bain. Brieuc, lui, a voulu faire autrement. Il ne s’est consacré qu’à ça et ça paie !" continue Guy Lemaire. L’ancien présentateur sait très bien de quoi il parle. Depuis le début du mois de mai, ce dernier partage la scène du Comédie Centrale de Charleroi avec son fils.

Accompagné de Fabrice Ruwet et d’Elvire Farrauto, père et fils jouent L’invité, pièce de David Pharao mise en scène par Brieuc Lemaire. Alors que ce dernier, également comédien, interprète le personnage d’Alexandre, un expert en communication, Guy Lemaire, quant à lui, prend les traits de Gérard, un quinquagénaire au chômage recruté pour un poste en Indonésie. "Pour s’attirer la sympathie du Directeur des Ressources Humaines, Gérard l’invite à souper à la maison. Comme sa femme n’est pas une cuisinière hors pair, il demande à Alexandre, son voisin expert en communication d’élaborer un menu et réfléchir des transformations nécessaires pour recevoir l’invité", explique l’homme de télévision qui repartira en tournée avec la pièce en septembre prochain. "J’aime jouer les pièces qui ne sont pas prises de tête et qui font rire le public. Aujourd’hui, plus que jamais, les gens ont besoin d’exutoires, de penser à des choses qui font sourire."

Ce que Guy Lemaire trouve au théâtre et pas à la télévision ? "Le contact direct avec le public. C’est un vrai bonheur de se produire devant des personnes qui se manifestent, parfois en toussant. En télé, on parle dans le vide", répond celui qui a plus d’une activité en dehors de son métier de présentateur. Pour le moment, vous le retrouverez d’ailleurs à la gare de Liège-Guillemins puisqu’il fait partie du comité directeur de l’exposition J’aurai 20 ans en 2030.

En savoir plus

L’invité : Samedi 2/06 et dimanche 3/06 au Comédie Centrale de Charleroi. Infos et réservations sur charleroi.comediecentrale.com