Télévision

Derrière le pseudonyme le plus célèbre des Grosses têtes se cache un auditeur belge, Monsieur Willy Latré

SART-LEZ-SPA À moins de n’avoir jamais écouté les Grosses têtes sur RTL, vous avez forcément dû entendre au moins une fois le nom de Madame Bellepaire de Loches. Une fidèle auditrice qui envoie régulièrement des questions dans l’espoir de coller les sociétaires de l’émission. Évidemment, on se doutait qu’il s’agit d’un pseudonyme, mais on pouvait se demander si cette personne existe. Eh bien, oui ! Non seulement il y a bien quelqu’un qui se cache derrière ce nom, mais il s’agit d’un homme et, plus précisément, d’un auditeur belge !

Voilà en fait 27 ans que Willy Latré, de Sart-lez-Spa, a commencé à envoyer des questions aux Grosses têtes . “À l’époque, j’étais au chômage ”, se rappelle notre homme, âgé désormais de 58 ans et fraîchement prépensionné. “Je cherchais à m’occuper et je me suis mis à écrire des questions que j’ai envoyées à l’émission. J’ai gagné. Et j’ai continué !”

Au total, en plus de 25 ans, Willy Latré a envoyé 150.000 questions. “J’en envoyais 50 le lundi, 75 le mardi et 50 encore le vendredi ! Je trouvais mon inspiration dans des livres d’histoire, des dictionnaires, des magazines. Dès que je repérais quelque chose qui me semblait pointu, je le notais pour en faire une question. À l’arrivée, j’ai réussi à coller les Grosses têtes 350 fois ! Je ne faisais pas ça pour l’argent, mais ça rapportait quand même. Au début, on était payé 500 francs français, soit 3.000 francs belges chaque fois qu’on gagnait et à la fin c’était 300 €. Je dois dire que j’ai roulé avec ma voiture sur le compte des Grosses têtes.”

Reste qu’à force d’envoyer 175 questions par semaine, Willy a reçu un coup de fil de RTL. “Ils m’ont dit que ce n’était pas possible de continuer à donner tout le temps mon nom à l’antenne. Donc, ils m’ont prévenu qu’ils me donneraient désormais des pseudonymes. Au début, c’était des noms normaux. Puis ça a dérapé. Et c’est comme ça qu’on a commencé à m’appeler Madame Bellepaire de Loches. Ce n’est pas moi qui ai choisi ce pseudo, mais les équipes de Philippe Bouvard. J’ai eu droit aussi à Madame Bellepaire de Gand, Madame Bellepaire de Faise ou encore Monsieur Legrand d’Angers ! Je savais qu’il s’agissait de moi, car je reconnaissais la question. Et puis, quand je gagnais, je recevais l’argent.”

Cependant, depuis deux ans, Willy a arrêté d’envoyer des questions. “Dans la nouvelle formule de l’émission, il n’y a plus assez de place pour les questions des auditeurs. Ça ne vaut pas la peine. Mais ils reprennent parfois encore mes anciennes questions. Ce qui me vaut de continuer de passer à l’antenne. Et moi-même je prends toujours des notes à la maison. Qui sait, peut-être que j’enverrai un jour à nouveau des questions…”



© La Dernière Heure 2009